/news/coronavirus
Navigation

Le cannabis offrirait une protection contre la COVID-19, selon une étude ontarienne

bloc pot cannabis marijuana
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Des chercheurs de l’Université de Waterloo, en Ontario, ont découvert que le cannabidiol (CBD) pourrait offrir une protection contre la COVID-19. 

• À lire aussi: Omicron «reste un virus dangereux», met en garde le patron de l’OMS

• À lire aussi: 3e dose dès la fin des symptômes pour les personnes ayant eu la COVID-19

Selon l’étude, le CBD et la réponse antivirale aux protéines du SRAS-CoV-2 ont montré que le composé non psychoactif, se trouvant dans la plante de cannabis, «semble amorcer une réaction innée du système immunitaire, offrant potentiellement une protection contre des agents pathogènes [tels que ceux de la COVID-19]», a rapporté Global News.

L’Université de Waterloo a affirmé que son équipe de chercheurs a découvert que le CBD augmente la réponse cellulaire de plusieurs protéines produites par le nouveau coronavirus. Les chercheurs auraient ainsi observé comment la protéine réagit sur le génome dans les cellules rénales humaines et les cellules de contrôle saines, avec et sans CBD.

  • Écoutez la chronique de Carl Marchand au micro de Geneviève Pettersen sur QUB Radio:

«Quand les cellules dans les poumons ou dans le système digestif sont infectées par un virus, elles ont la capacité de sentir et répondre, avant même que le système immunitaire ne détecte la présence du virus», a expliqué la professeure Robin Ducan qui a dirigé la recherche.

«[Les cellules] font cela en activant une réponse immunitaire à l’intérieur d’elles-mêmes, ce qui forme la première ligne de défense. Dans le cas de la COVID-19, la réponse n’est pas très bonne. Ceci contribue donc aux taux élevés d’infection», a-t-elle ajouté en mentionnant que lorsqu’on les combine avec du CBD, les protéines ont une meilleure réponse immunitaire face au virus.

Un membre de l’équipe de recherche, Maria Fernandes, a expliqué en entrevue à Global News que lorsqu’utiliser en bonne dose, le CBD peut aider les cellules à mieux répondre aux virus, mais ne cause aucune réponse si ce n’est pas nécessaire. La professeure a également précisé que le CBD ne procure pas un «high» comme le fait le THC, ce qui en fait une drogue plus utile.

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.