/sports/racing
Navigation

Autre année chamboulé dans l'évènementiel

Coup d'oeil sur cet article

Le Grand Prix Ski-Doo de Valcourt, en Estrie, qui devait se tenir du 11 au 13 février 2022, est annulé, en raison de la propagation de la COVID-19.

«C’est certain que ça nous fait mal au cœur [...] Lors de la fin de semaine du grand prix, nous pouvions attirer environ 30 000 personnes dans la région, c’est plus que la population !», a laissé entendre mercredi le nouveau directeur général du grand prix de motoneige de Valcourt, Guillaume Richard.

Il s’agit de la deuxième année consécutive ou cette compétition doit subir le même sort, mais elle est loin d’être la seule cette année. Les évènements sportifs, corporatifs et les salons de toute sorte en Estrie annulent les uns après les autres. Les temps sont durs pour le centre de foires de Sherbrooke et les petites communautés qui organisent des rassemblements. La plus récente victime de la COVID-19, c’est l’Expo habitat qui doit aussi être annulé.

En 2020, 48 évènements ont dû être annulés, seulement une vingtaine ont été présentés, des pertes de revenus de plus de 500 000 $. En 2021, ce sont 400 000 $ qui n’ont pu être encaissés. Cette année, déjà 12 évènements ont été annulés. Les acteurs du milieu événementiel estrien espèrent pourvoir présenter des évènements le plus rapidement possible, surtout à Valcourt ou l’an prochain pourrait être le 40e anniversaire du grand prix.