/news/society
Navigation

Party dans un avion: l'«influenceuse vapoteuse» Vanessa Sicotte présente des excuses

Coup d'oeil sur cet article

La future pilote, qu’on a vue cigarette électronique à la main à bord d’un vol nolisé de Sunwing, a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux.

• À lire aussi: La fumeuse du vol festif de Sunwing est une future pilote d’avion

• À lire aussi: Party dans un avion: le fondateur de Sunwing traite les fêtards d’imbéciles

• À lire aussi: Fêtards de l’air pincés par la Santé publique

Vanessa Sicotte est rapidement devenue très populaire après que des images où on la voit vapoter en avion eurent circulé dans les médias.

Instagram
  • Écoutez l'entrevue de Mario Dumont avec Mehran Ebrahimi sur QUB Radio:

«Pour commencer, j’aimerais apporter des excuses sincères à tous ceux que cette situation a pu décevoir. De nous voir partir une gang de jeunes ensemble vers le Mexique pendant qu’ici c’est le confinement pour les Québécois en a bousculé beaucoup», peut-on lire dans un message qu’elle a publié mardi soir sur son compte Instagram.

Elle continue en affirmant qu’elle assumera les conséquences de son comportement, les images où on la voit vapoter en avion ayant fait le tour du monde dans les dernières semaines.    

  • Écoutez Yves Daoust, directeur de la section Argent du Journal de Montréal et du Journal de Québec, sur QUB radio:    

«L’enquête chez Transports Canada est lancée et j’assumerai les conséquences s’il y a lieu. La vérité de ce qui s’est vraiment passé sur cet avion sortira un jour ou l’autre», a-t-elle ajouté.

La Québécoise, qui a fait les manchettes à l’international en raison d'une photo où on la voit fumer illégalement une cigarette électronique à bord d’un avion de Sunwing, étudie pour devenir pilote, ce qui soulève l’indignation de son milieu. 

À voir aussi