/sports/racing
Navigation

Cyclisme: un legs pour la prochaine génération

L’élite canadienne veut aider la relève au pays

Sylvan Adams et quelques membres de l'équipe sur la route en Espagne
Photo courtoisie, Israel-Premier Tech Sylvan Adams et quelques membres de l'équipe sur la route en Espagne

Coup d'oeil sur cet article

Désormais réunis au sein de la même formation, les meilleurs cyclistes canadiens Hugo Houle, Guillaume Boivin et Michael Woods ont pu pédaler tous ensemble dans les derniers jours sous les nouvelles couleurs de l’équipe Israël-Premier Tech.

Installé à Gérone en Espagne pour un camp d’entraînement, le groupe peut également compter sur la présence du Montréalais James Piccoli et de l’Ontarien Alex Cataford. 

Accompagnés aussi du directeur sportif Steve Bauer, ils seront pour la saison 2022 cinq coéquipiers canadiens au plus haut niveau du cyclisme mondial. Seul Antoine Duchesne fait toujours cavalier seul chez Groupama-FDJ. 

Une voie à suivre 

«Nous avons des objectifs identiques pour le développement du cyclisme canadien. Les jeunes vont savoir qu’il y a un chemin à suivre. S’ils sont bons, ils peuvent réussir à se rendre au WorldTour», a lancé l’homme d’affaires israélo-canadien et grand patron de l’équipe, Sylvan Adams, en parlant de son nouveau partenariat de quatre ans avec l’entreprise québécoise Premier Tech. 

Jean Bélanger de Premier Tech et Sylvan Adams, patron de l'équipe
Photo courtoisie, Israel-Premier Tech
Jean Bélanger de Premier Tech et Sylvan Adams, patron de l'équipe

Le mariage semblait naturel mais les discussions ont pris plusieurs semaines puisque les deux dirigeants voulaient bien faire les choses. L’équipe devrait être plus performante en 2022. 

«Tous les Canadiens sont là. On a la même passion», a ajouté Jean Bélanger, président, chef de la direction et actionnaire majoritaire de l’entreprise Premier Tech de Rivière-du-Loup. 

En décembre dernier, Premier Tech a également annoncé la création d’une équipe de développement U23 pour donner notamment une chance à la relève d’ici. «C’est fondamental pour moi. Il y a un léger trou après et j’espère que d’autres pourront monter», a précisé Bélanger qui sait très bien que les leaders actuels au pays ont tous plus de 30 ans. 

Woods emballé 

«Ils essayent de mettre le cyclisme canadien sur la carte. Avec Premier Tech qui est arrivé, j'ai vraiment l'impression d'être dans une équipe canadienne. Je me sens chanceux d'être dans cette équipe», a déclaré Michael Woods lors de la présentation de l'équipe. 

Michael Woods lors de la présentation de l'équipe
Photo courtoisie, Israel-Premier Tech
Michael Woods lors de la présentation de l'équipe

Atteint de la Covid-19 récemment, Woods s’est dit plutôt confiant d’être au même niveau que l’an dernier à la même période. Il n’a manqué que quelques jours d’entraînement. «Oui malheureusement ma fille a ramené le virus de l’école.» 

Houle prêt à aider 

Hugo Houle apprécie également ce nouveau départ dans sa carrière. À 31 ans, il s’est engagé pour trois ans.  

«Avec la nouvelle gang, c’est le fun de voir plusieurs visages familiers ensemble. C’est important que la direction soit sur la même longueur d’ondes. Ils développent le cyclisme canadien en s’assurant que la prochaine génération continue.»

Très critique l’an dernier à l’égard de Cyclisme Canada, Houle a tourné la page mais n’a pas changé d’avis sur la fédération nationale.

«Qu’ils ne m’appellent pas. On va s’occuper de la relève avec des partenaires privés et sérieux. Ils vont réaliser un jour qui avait raison. Avec nous, les jeunes auront les dispositions nécessaires pour leur permettre d’apprendre. Il faut aider et de la bonne façon. Le chemin sera accessible pour eux», termine Houle qui vise toujours une belle victoire sur le grand circuit en 2022. 

– Si le début de saison n’est pas perturbé en Europe, l’équipe Israël-Premier Tech devrait débuter son calendrier à la fin janvier en alignant quelques coureurs au Challenge de Majorque, en Espagne. 

– À l’automne 2022, le milliardaire et philanthrope Sylvan Adams devrait aussi inaugurer le nouveau vélodrome intérieur qui portera son nom à Bromont, au Québec.