/news
Navigation

De comptable à conductrice de monster truck

Coup d'oeil sur cet article

Comptable de formation et propriétaire d’une entreprise de soudure, Cynthia Gauthier a profité de la pandémie pour se réorienter vers sa passion: conduire des monster trucks. 

La décision de la Québécoise s'inscrit dans le mouvement de plus en plus connu de la grande démission. 

Sa nouvelle vocation: les monster trucks. Ce sont d’énormes bolides qui mesurent plus de 10 pieds de haut et dont les coûts peuvent s’élever à 250 000 dollars. 

Depuis sept ans, Cynthia Gauthier fait le tour du monde pour enchaîner les compétitions de camion géant. 

«J’ai beaucoup trop d’énergie pour être dans un bureau 8-10 heures», explique la jeune femme en direct de San Antonio où elle compétitionnera ce week-end. 

La décision de quitter un emploi stable n'a pas été facile pour la jeune femme. 

«C’est sûr que c’était un sacrifice pour moi de quitter la comptabilité. C’est un bon emploi et je faisais un bon salaire, mais parfois, il faut prendre des risques», admet-elle. 

Si la conductrice faisait un salaire moindre à son entrée dans le monde du monster truck, elle dit maintenant en «vivre très bien». 

Cynthia Gauthier raffole de la compétition qu’offre le monster truck, comparant le sport à celui du NASCAR. 

La conductrice souligne même que les collisions permettent souvent d’obtenir des points supplémentaires du côté du jury. «C’est vraiment le fun, j’ai réussi à faire des backflips pratiquement chaque fin de semaine», se réjouit-elle. 

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus