/sports/hockey
Navigation

Dea fait encore gagner le Rocket

Dea fait encore gagner le Rocket
MARTIN ALARIE / AGENCE QMI / JOURNAL DE MONTREAL

Coup d'oeil sur cet article

Pour un deuxième match consécutif, Jean-Sébastien Dea a joué les héros pour le Rocket de Laval, qui est revenu de l’arrière pour battre les Thunderbirds de Springfield 4 à 3 en prolongation, vendredi soir, au MassMutual Center.

• À lire aussi: DG du Canadien : ils ne seraient plus que trois

• À lire aussi: Geste sur Cole Caufield: Calvin de Haan paiera

Comme il l’avait fait il y a deux jours face au Crunch, Dea a inscrit le filet vainqueur. Le Québécois n’a pas perdu de temps en période supplémentaire, déjouant Colten Ellis d’un tir précis entre les jambières après seulement 48 secondes. 

En retard 3 à 1 en troisième période, les visiteurs ont été plus opportunistes en marquant deux fois sur 12 lancers. Alexandre Fortin, aidé de Justin Ducharme, a réduit l’écart, puis le défenseur Tobie Paquette-Bisson a nivelé la marque avec 3 min 38 s à compléter au temps régulier.

À son deuxième match dans la Ligue américaine de hockey, Ducharme a marqué son premier but avec le Rocket en début de deuxième période. L’ailier gauche, qui a surtout évolué avec les Lions de Trois-Rivières cette saison, a récupéré une rondelle qui a ricoché sur le patin d’un défenseur avant d’enfiler l’aiguille.

Sur la séquence, Devante Smith-Pelly a également ouvert son compteur avec Laval en récoltant une mention d’aide.

Avec Michael McNiven au sein de l’escouade de réserve du Canadien de Montréal, Kevin Poulin obtenait le départ. Le vétéran de 31 ans a été plus faible en début de rencontre, cédant devant Keean Washkurak, Mackenzie MacEachern et Sam Anas, mais il s’est racheté par la suite.

Poulin a d’ailleurs réservé tout un arrêt à bout portant à MacEachern au second engagement. Il a terminé la rencontre avec 34 parades.

Le Rocket signe ainsi un septième gain à ses huit derniers matchs. Les prochaines 24 heures seront occupées pour les hommes de Jean-François Houle, qui devront se déplacer à Hartford pour y affronter le Wolf Pack, samedi soir.

À voir aussi