/world/usa
Navigation

En plein marasme, Biden donnera une conférence de presse le 19 janvier

En plein marasme, Biden donnera une conférence de presse le 19 janvier
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le président américain Joe Biden, qui se livre moins souvent à cet exercice que Donald Trump, donnera une conférence de presse le 19 janvier, a annoncé vendredi sa porte-parole Jen Psaki, au moment où les revers s’accumulent pour le démocrate. 

• À lire aussi: Obligation vaccinale annulée, réforme électorale bloquée: jeudi noir pour Biden

• À lire aussi: Et si les démocrates perdaient à la régulière?

«Mercredi prochain, le président tiendra une conférence de presse formelle à 16H00», a-t-elle dit, soit 21H00 GMT, à la veille du premier anniversaire de son investiture.

La Maison-Blanche a renoué depuis l’investiture du démocrate avec le breffage quotidien de la presse par Jen Psaki ou son adjointe Karine Jean-Pierre, contrairement à la pratique en vigueur sous Donald Trump.

Mais le républicain, tout en professant son hostilité à la presse, parlait abondamment aux journalistes, à de multiples occasions plus ou moins formelles.

Joe Biden se contente lui le plus souvent de répondre, de façon plus ou moins lapidaire, aux questions que lui crient les journalistes avant qu’il ne monte dans Air Force One, ou à la fin d’un discours.

Selon l’université de Californie-Santa Barbara, Joe Biden a tenu jusqu’ici neuf conférences de presse (sans compter celle prévue le 19 janvier), contre 22 pour Donald Trump pendant la première année de son mandat.

Il a donné 22 interviews, contre 92 pour son prédécesseur, un écart qui lui vaut régulièrement des critiques de la presse américaine.