/world/europe
Navigation

Les Pays-Bas vont assouplir les restrictions anti-COVID

Coronavirus COVID-19 floating China pathogen. Template.
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Les Pays-Bas vont assouplir leurs restrictions sanitaires anti-COVID, parmi les plus contraignantes d’Europe, en autorisant les commerces, salles de sport, coiffeurs et les sex-shops à rouvrir, a annoncé vendredi le premier ministre Mark Rutte. 

• À lire aussi: À partir du 17 janvier, pensera-t-on enfin à l’après-COVID?

• À lire aussi: Omicron: une chute «considérable» à prévoir après le pic

• À lire aussi: Triste record de patients hospitalisés aux soins intensifs

Les bars, restaurants, cafés et les établissements culturels vont pour leur part rester fermés au moins jusqu’au 25 janvier, a indiqué le premier ministre lors d’une conférence de presse.

M. Rutte a estimé que l’assouplissement des contraintes était un «moment formidable» pour les Pays-Bas, qui ont passé Noël et le Nouvel An confinés, les restrictions ayant été renforcées le 19 décembre.

Les commerces peuvent ouvrir jusqu’à 17:00 à partir de samedi, de même que les clubs de sport et l’enseignement supérieur.

Les écoles ont rouvert le 10 janvier.

Le nouveau ministre de la Santé Ernst Kuipers a déclaré que le gouvernement avait décidé d’assouplir les contraintes en raison de la baisse des hospitalisations malgré une vague de contaminations par le variant Omicron.

M. Rutte a cependant expliqué qu’il était trop tôt pour rouvrir les bars et autres établissements de restauration, mettant en garde contre ces nouvelles contaminations qui pourraient bientôt selon lui atteindre 75 000 ou 80 000 par jour aux Pays-Bas. 

À VOIR AUSSI :