/sports/football
Navigation

NFL: 10 histoires à surveiller en première ronde des séries

Coup d'oeil sur cet article

La première saison régulière de 17 matchs dans l’histoire de la NFL est chose du passé et c’est le moment de passer en séries, avec trois jours d’action à compter de demain et jusqu’à lundi soir. Est-ce que l’increvable Tom Brady fera encore des siennes aux commandes de l’attaque des Buccaneers avec une onzième présence au Super Bowl? Une équipe que personne n’attend viendra-t-elle brouiller les cartes? Le tournoi éliminatoire débute avec six matchs sans lendemain. Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici 10 histoires à surveiller au premier tour.

• À lire aussi: NFL: Catherine Raîche à la porte du rêve

• À lire aussi: Autre congédiement dans la NFL

1) De jeunes loups

Mac Jones
Photo AFP
Mac Jones

Le premier weekend des séries met en vedette les jeunes loups au poste de quart-arrière. Six des 12 partants en action sont âgés de moins de 27 ans et le doyen de ce groupe des six n’est nul autre que Patrick Mahomes, des Chiefs, à 26 ans. Les autres sont Josh Allen (Bills, 25 ans), Joe Burrow (Bengals, 25 ans), Kyler Murray (Cardinals, 24 ans), Jalen Hurts (Eagles, 23 ans) et Mac Jones (Patriots, 23 ans). Parmi ceux-ci, quatre jeunots feront leurs débuts en séries, soit Burrow, Murray, Hurts et Jones. Pour ceux qui se poseraient la question, les pivots qui en sont à leur premier départ en série au premier tour présentent une fiche peu convaincante de 11-31 depuis 2002. À cette catégorie, il faut aussi ajouter Derek Carr, qui vivra ses premiers moments en séries avec les Raiders, à 30 ans.

  • Écoutez le balado La Zone payante ci-dessous:

2) Rivalité historique

CeeDee Lamb
Photo d'archives, AFP
CeeDee Lamb

Les plus jeunes amateurs de football ne voient probablement rien d’historique dans un duel éliminatoire opposant les 49ers aux Cowboys. Et pourtant! Ces deux équipes au riche passé se sont livré sept batailles en séries, qui ont produit des moments inoubliables. Trois fois dans les années 1970, les Cowboys ont battu les 49ers. Puis, en janvier 1982, les 49ers ont savouré leur revanche quand Joe Montana a rejoint Dwight Clark dans la zone des buts en toute fin de match. Le jeu, immortalisé comme étant «The Catch», résonne encore chez les passionnés de longue date. De 1993 à 1995, les deux clubs étaient des super puissances et s’étaient affrontés lors de trois finales de conférence de suite. Au total, les Cowboys ont dominé cette savoureuse série avec cinq victoires et deux revers.

3) La série noire des Bengals

Joe Burrow
Photo AFP
Joe Burrow

Le 6 janvier 1991, les Bengals remportaient leur dernier match en séries. Ça fait tellement longtemps que l’événement a eu lieu face aux Oilers de Houston, devenus depuis les Titans du Tennessee. La semaine suivante, les Bengals s’inclinaient devant les Raiders de Los Angeles (ça aussi, ça fait longtemps!), dans ce qui s’est avéré le dernier match en carrière du légendaire porteur de ballon Bo Jackson. Depuis, l’histoire des Bengals en séries n’a été que tristesse et calamité. Il aura fallu attendre 2005 pour une autre présence en séries. Pendant 10 ans, l’équipe s’est qualifiée en éliminatoires à sept reprises, mais n’a jamais remporté un match. Cette période de 30 ans sans triomphe en séries est égale à la sécheresse que connaissent les Lions de Detroit. Avec Joe Burrow et une offensive explosive, les Bengals peuvent rêver à la fin du purgatoire.

4) Les adieux de Big Ben?

Ben Roethlisberger
Photo AFP
Ben Roethlisberger

Bien peu de gens donnent des chances aux Steelers face aux Chiefs, qui sont favoris par 12,5 points par les preneurs aux livres. Si la logique est respectée, il s’agira du dernier match en carrière pour le quart-arrière Ben Roethlisberger. Il s’agira de son 23e départ en séries, ce qui lui procurera le quatrième plus haut total chez les quarts-arrières, devant Joe Montana. Il revendique 13 victoires et s’il parvenait à battre les Chiefs, il rejoindrait Terry Bradshaw, John Elway et Peyton Manning au troisième rang dans l’histoire. Big Ben a perdu ses trois derniers départs en séries, dont celui de l’an dernier face aux Browns, un match dans lequel il avait lancé quatre passes de touchés et quatre interceptions. Sa dernière victoire en séries remonte au 15 janvier 2017... face aux Chiefs.

5) Pas d’avantage du terrain

Deebo Samuel
Photo AFP
Deebo Samuel

Après une saison 2020 sans partisans, ou du moins dans des stades dégarnis, la saison 2021 a été disputée normalement. L’avantage du terrain n’a pas été monstrueux pour autant avec une fiche globale de 140-131-1 pour les clubs hôtes. En première ronde des séries, la tendance est définitivement du côté des équipes visiteuses dans les dernières années. L’an dernier, quatre des six équipes visiteuses l’avaient emporté. C’est bien plus qu’une année anecdotique, puisqu’en remontant à 2017, les équipes sur la route montrent un dossier de 12-6. Il faut croire que ce constat n’effraie pas les preneurs aux livres, qui ont établi les six équipes locales (Bengals, Bills, Buccaneers, Cowboys, Chiefs et Rams) comme favorites cette année.

6) Un revenant chez les Rams

Eric Weddle
Photo d'archives, AFP
Eric Weddle

Les Rams sont dans le pétrin à l’aube de leur duel face aux Cardinals, à la position de maraudeur. Avec Jordan Fuller qui vient de voir sa saison prendre fin et Taylor Rapp, qui s’est retrouvé dans le protocole des commotions cérébrales, la direction a senti l’urgence au point de rapatrier Eric Weddle, retraité depuis 2019. Difficile de savoir quel rôle jouera le maraudeur de 37 ans, qui s’est hissé à deux reprises sur l’équipe d’étoiles et qui a pris part au Pro Bowl à six reprises. À sa dernière saison avec les Rams en 2019, Weddle était un capitaine et il était responsable des signaux défensifs. Du côté des Cardinals, on espère qu’un autre vétéran, JJ Watt, soit en mesure de revenir au jeu. L’ailier défensif est sur la touche depuis la semaine 8 en raison d’une blessure à l’épaule.

7) Retrouvailles en séries

Josh Allen
Photo AFP
Josh Allen

Les Bills et les Patriots en seront à un troisième duel depuis le 6 décembre, une situation qui n’est pas fréquente. Ce qui est encore plus inusité, c’est que même s’ils sont des rivaux de division qui se croisent deux fois par an, ils n’ont vécu qu’un seul duel éliminatoire l’un contre l’autre. Et ça fait tout un bail! C’était à une époque où les Patriots étaient les Patriots de Boston, en 1963, dans un match qu’ils avaient remporté 28-6. Plus récemment, les Bills ont remporté trois des quatre derniers affrontements face aux Patriots. Il s’agit de la deuxième année de suite que les Bills jouent en séries à Buffalo, mais l’an dernier, les mesures sanitaires avaient limité la foule à 6700 personnes. L’ambiance devrait être électrique pour ce premier match éliminatoire à Buffalo devant un stade plein, depuis 1996.

8) Course à l’avant-plan?

Jalen Hurts
Photo AFP
Jalen Hurts

Pour la deuxième fois seulement depuis 2013, la moyenne de verges aériennes par match a chuté sous la barre des 250 (244,1). Plusieurs attaques par la passe menaçantes ont fait face à des couvertures avec deux maraudeurs en profondeur et ont ainsi limité les jeux explosifs. Est-ce donc dire que les présentes séries mettront en vedette des offensives plus axées sur le jeu au sol? Chose certaine, pas moins de six équipes en action en fin de semaine occupent une place dans le top 10 en termes de verges au sol par match. Les Eagles sont les premiers en la matière, suivis des Bills (6), comme quoi les quarts-arrières athlétiques jouent aussi dans l’équation. Les 49ers (7), Patriots (8), Cowboys (9) et Cardinals (10) sont les autres équipes parmi le top 10 au sol. Les Titans s’ajouteront au deuxième tour.

9) De vieux amis

Kyle Shanahan
Photo AFP
Kyle Shanahan

Comment oublier l’effondrement colossal des Falcons au Super Bowl 51, aux mains des Patriots? Ces mêmes Falcons avaient échappé une avance de 28-3 au troisième quart pour ensuite s’incliner en prolongation. Pourquoi revenir sur cet épisode? Parce que deux des principaux architectes de cette équipe maudite se retrouvent l’un contre l’autre, dimanche. Dan Quinn, qui était l’entraîneur-chef, dirige maintenant la défensive des Cowboys. Kyle Shanahan, qui était le coordonnateur offensif sous les ordres de Quinn, a ensuite été promu comme entraîneur-chef, avec les 49ers. En 2019, les deux s’étaient affrontés quand Shanahan était aux commandes de son équipe avec une fiche de 11-2 à San Francisco, tandis que Quinn vivait la misère avec les Falcons à 4-9. Quinn avait pourtant guidé les siens vers une victoire de 29-22, avec 19 points au quatrième quart.

10) Gros lundi soir

Matthew Stafford
Photo AFP
Matthew Stafford

La NFL a fait le choix cette année d’étirer sa programmation du premier tour éliminatoire jusqu’à lundi soir. Les Cardinals et les Rams feront les frais de ce duel sous les projecteurs. Il s’agira d’un premier match de séries présenté un lundi soir depuis le 26 décembre 1988. Les Rams avaient justement été impliqués dans ce duel, une défaite face aux Vikings. Il sera intrigant de voir comment les Cardinals vont se présenter à Los Angeles. D’une part, ils ont été la meilleure équipe de la NFL cette saison sur la route avec une fiche de huit victoires et une défaite. Par contre, ils ont subi trois fois la défaite en autant de matchs en soirée cette saison.

À voir aussi