/sports/football
Navigation

Tom Brady se méfie de la défensive des Eagles

Tom Brady se méfie de la défensive des Eagles

Coup d'oeil sur cet article

Le célèbre quart-arrière des Buccaneers de Tampa Bay Tom Brady a sorti son violon, à l’aube du match éliminatoire de dimanche, vantant l’unité défensive de ses prochains adversaires, les Eagles de Philadelphie. 

• À lire aussi: NFL: 10 histoires à surveiller en première ronde des séries

• À lire aussi: NFL: Catherine Raîche à la porte du rêve

«Ils ont beaucoup de bons joueurs, a indiqué Brady en conférence de presse. Les Eagles sont évidemment très bons sur la ligne de mêlée, mais ils jouent aussi vraiment bien chez les secondeurs. Ils ont des joueurs talentueux à toutes les positions.»

Le demi de coin Darius Slay est celui qui a mené les Eagles, cette saison, avec trois interceptions. Les secondeurs Alex Singleton et T.J. Edwards sont également des éléments importants pour la formation de Philadelphie, eux qui dominent leur équipe au chapitre des plaqués défensifs. Sur la ligne, Josh Sweat et Javon Hargrave représentent de bons candidats pour effectuer des sacs du quart.

«Les Eagles ont une très bonne défensive et ils font payer les erreurs commises, a résumé Brady. Si le ballon flotte dans les airs, ils vont l’intercepter. Si tu gardes le ballon trop longtemps, ils vont s’amener pour le sac. C’est une équipe qui ne laisse rien au hasard et je pense qu’elle fait aussi du bon boulot au niveau des couvertures.»

«Ils sont vraiment bien dirigés défensivement, a poursuivi le quart-arrière, vantant le travail du coordonnateur défensif des Eagles, Jonathan Gannon. Ça devient difficile pour l’offensive adverse de marquer.»

Les Buccaneers favoris

Malgré tous les bons mots, Brady et les Buccaneers (13-4) demeurent favoris pour l’emporter contre les Eagles (9-8), dimanche après-midi, à Tampa.

Les deux clubs s’étaient affrontés en saison régulière, le jeudi 14 octobre, et le vétéran, sept fois champion du Super Bowl, avait mené les «Bucs» vers un gain de 28 à 22. Brady avait complété 34 de ses 42 passes pour des gains de 297 verges par la voie des airs. Il avait toutefois été intercepté une fois, par le demi de sûreté Anthony Harris.

À voir aussi