/misc
Navigation

Un diamant nommé Alassane Diouf

Un diamant nommé Alassane Diouf

Coup d'oeil sur cet article

En ajoutant Alassane Diouf à leur formation cette semaine, les Carabins de l’Université de Montréal ont mis la main sur le joueur de ligne offensive le plus convoité du recrutement 2022. 

• À lire aussi: Un joueur de soccer des Carabins suspendu trois ans

• À lire aussi: Recrutement: plusieurs grosses prises chez les Carabins

«C’est vraiment un joueur dominant, qui peut jouer comme garde ou bloqueur. Il a connu du succès au cégep et au secondaire. Nous sommes très heureux de l’avoir avec nous pour les prochaines années», a affirmé l’entraîneur-chef Marco Iadeluca dont l’équipe a dévoilé jeudi ses 13 premiers joueurs recrutés de l’année.

Le produit des Cougars du Collège Champlain-Lennoxville avait l’embarras du choix quand est venu le temps de choisir où il allait évoluer au football universitaire. Il avait des offres de partout au Québec, dans les Maritimes et en Ontario.

«Quand j’étais avec Équipe Québec en 2018, c’est Marco qui était l’entraîneur-chef. J’ai adoré mon expérience avec lui. Je trouve que c’est une personne vraie qui a de bonnes valeurs. J’ai énormément de respect pour lui et c’est l’une des principales raisons pour lesquelles j’ai choisi les Carabins», a révélé Diouf.

Le joueur de ligne par excellence de la première division collégiale en 2021 a aussi eu un faible pour Mathieu Pronovost, l’entraîneur de la ligne à l’attaque chez les Bleus.

«Il n’a jamais été l’un de mes entraîneurs, mais nous nous sommes beaucoup parlé dans les derniers mois. J’aime vraiment son approche et l’individu qu’il est.»

Un beau projet

Diouf fait son entrée chez les Carabins en même temps que plusieurs autres joueurs de ligne offensive.

«C’est une excellente chose. Je crois que d’avoir des joueurs de ligne à l’attaque qui apprennent et évoluent ensemble est très positif. Nous allons pouvoir développer une belle maturité et éventuellement dominer ensemble», a exprimé celui qui a notamment côtoyé le joueur de deuxième année Mathieu Parenteau lors de son passage chez les Cougars.

Malgré le très grand attrait qu’il y a eu pour lui partout au pays, Diouf n’arrive pas chez les Carabins avec l’idée d’attendre son dû. Il a cependant l’intention de montrer à ses nouveaux entraîneurs qu’il mérite leur confiance.

«Je veux compétitionner pour un poste de partant et être en uniforme pour le premier match de l’année est mon objectif.»

Les Carabins ont aussi mis la main sur un jeune homme qui sera éventuellement un leader.

«J’étais l’un des capitaines à ma dernière année avec Champlain-Lennoxville. Je ne suis pas nécessairement un leader vocal, mais je monte l’exemple par mes actions sur et à l’extérieur du terrain», a dit le sympathique gaillard de 6 pi et 3 po et 310 lb.

À VOIR AUSSI :