/news/health
Navigation

Une autre saison tranquille de la grippe

Coup d'oeil sur cet article

La saison de la grippe n’est toujours pas commencée au Québec et elle s’annonce très tranquille pour un deuxième hiver de suite, une conséquence directe de la pandémie.

• À lire aussi: Omicron: une chute «considérable» à prévoir après le pic

« La COVID-19 ne laisse pas de place à la grippe », constate le Dr Karl Weiss, microbiologiste-infectiologue à l’Hôpital général juif de Montréal.

Si la saison de l’influenza est habituellement bien entamée à la mi-janvier, cette année fait exception pour un deuxième hiver d’affilée.

« Ça devrait être très tranquille », croit aussi le Dr Gaston De Serres, épidémiologiste à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Seulement quatre cas d’influenza (A) ont été rapportés dans la première semaine de janvier malgré 3049 tests effectués, selon les données de l’INSPQ.

Huit cas avaient été rapportés la semaine précédente. À noter que des statistiques similaires avaient été enregistrées l’hiver dernier. Dans une saison normale de grippe, on peut enregistrer plus de 1500 cas par semaine.

Karl Weiss, Microbiologiste
Photo courtoisie
Karl Weiss, Microbiologiste

Plusieurs barrières 

En raison de la pandémie de COVID-19, il est difficile pour la grippe de se faire un chemin.

En plus, toutes les fermetures de lieux publics, de protection individuelle et la réduction des voyages réduisent la capacité du virus à se transmettre.

« La COVID-19 est tellement plus contagieuse que si on la bloque, on sera extrêmement efficaces pour bloquer l’influenza, parce que c’est moins contagieux », explique le Dr De Serres.

Selon les experts, la saison de la grippe pourrait débuter plus tard, mais c’est peu probable. Le retour à l’école dès lundi pourrait toutefois générer un peu plus de contagion.