/news/green
Navigation

Des motoneigistes courageux bravent le froid

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs motoneigistes qui n’ont pas froid aux yeux ont bravé la température glaciale de samedi pour se rendre sur les sentiers.

En Haute-Mauricie, malgré des avertissements de froid extrême, quelques adeptes se sont présentés au Relais 22 milles. Pour cet établissement, les mesures sanitaires sont particulièrement crève-cœur lors de journées froides comme celle de samedi. Les motoneigistes ne peuvent passer plus de 15 minutes à l’intérieur, et il leur est interdit d’y manger.

«On a tout pour avoir une belle saison de motoneige, à l'exception des fameuses restrictions», a déclaré la copropriétaire du Relais 22 milles, Christine Reis, en entrevue à TVA Nouvelles.

D’autres relais joints par téléphone ont même avoué qu'ils devraient faire des exceptions pour la sécurité des motoneigistes, si l'achalandage était trop élevé. 

«Dans des journées de même, on devrait alléger les règlements. Quelques-uns ont annulé à cause du froid [...] On peut aller chercher de la bouffe à l'intérieur, mais manger à l'extérieur. Ça n'a aucun sens. Et puis, tout ça, se réchauffer 10 minutes, ce n'est pas assez», a déploré le président du Club de motoneige Saint-Michel-des-Saints, Martin Benoit.

Par ailleurs, c'est également la Semaine internationale de la sécurité à motoneige. Il y aura donc de la surveillance accrue dans les sentiers, notamment par la Sûreté du Québec, qui est en pleine opération IMPACT. La SQ surveille la vitesse, la conduite imprudente, le port du casque, le respect de la signalisation et la conduite avec les facultés affaiblies.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.