/weekend
Navigation

Palmarès: 22 albums célébrant leurs 25 ans

Coup d'oeil sur cet article

Il y a des albums qui marquent et certaines pièces sur des albums qui renvoient à des moments de vie inoubliables. En ce début de 2022, voici 22 albums célébrant leurs 25 ans, tout droit sortis du palmarès de la fin de mon adolescence.

OK Computer  

Photo courtoisie

Radiohead

L’excellent troisième album de Radiohead se retrouve dans toutes les listes de meilleurs albums, toutes époques confondues. Acclamé par la critique et le public, il nous a touchés tant pour l’intensité et la voix unique de Thom Yorke que pour sa prise de position sociale. Frissons et retours dans le temps garantis à l’écoute de Karma Police et de Paranoid Android.  

Urban Hymns  

Photo courtoisie

The Verve 

J’ai eu la chance de voir cet album exploser des premières loges alors que j’habitais à Londres à l’époque de sa sortie. La pièce Bitter Sweet Symphony jouait partout et a ouvert la porte à la découverte d’un album solide et touchant qui nous a fait connaître le groupe de ce côté de l’océan. Gros faible pour la chanson The Drugs Don’t Work.  

The Velvet Rope  

Photo courtoisie

Janet Jackson

Le sixième album de Janet Jackson a marqué un tournant dans la carrière de la sœur de Michael et toute une génération avec ses pièces abordant des sujets forts comme la dépression et la sexualité. Les paroles de la chanson Together Again vous reviendront comme par magie, vous verrez ! 

Time Out Of Mind  

Photo courtoisie

Bob Dylan

Le trentième album studio du grand bob Dylan a été produit par le Québécois Daniel Lanois. Ses pièces douces, empreintes de sincérité et de poésie ont rapidement séduit le public et la critique et plusieurs mélomanes considèrent cet album comme un chef d’œuvre.

Be Here Now 

Photo courtoisie

Oasis

Le troisième album du populaire groupe de rock anglais était très attendu et n’a pas déçu les admirateurs de la première heure. Don’t Go Away reste ma pièce préférée de cet album qui est celui qui s’est vendu le plus rapidement au Royaume-Uni à l’époque.

Portishead  

Photo courtoisie

Portishead

On écoute encore souvent cet album et ce groupe à la maison, un quart de siècle après sa sortie. Deuxième album du groupe de trip hop anglais, il a marqué les esprits avec ses pièces aux ambiances mystérieuses et
sensuelles à souhait. Écoutez Undenied avec votre douce moitié et vous comprendrez tout.  

Dig Your Own Hole  

Photo courtoisie

The Chemical Brothers

Block Rockin’ Beat est la chanson qui m’a fait découvrir – et tomber en amour – avec la musique électronique. Précurseur, inventif et absolument hallucinant sur scène, le duo a certainement permis de démocratiser la musique électro avec ce second album.

Louise Attaque  

Photo courtoisie

Louise Attaque 

Comme on a dansé sur la pièce J’t’emmène au vent ! Le premier album homonyme du groupe français Louise Attaque a autant secoué la scène française que québécoise. En le réécoutant aujourd’hui, difficile de ne pas faire un amusant parallèle avec la musique de nos Cowboys Fringants. 

L’école du micro d’argent  

Photo courtoisie

IAM

Souvent qualifié de classique du rap français, ce deuxième album du groupe marseillais IAM a conquis, en très peu de temps, une entière génération. Il n’a mis que deux jours pour se transformer en disque d’or et a été vendu à plus d’un million d’exemplaires en France et à travers le monde. 

Clumsy  

Photo courtoisie

Our Lady Peace

Qui n’avait pas un faible pour la voix distinctive du (séduisant et intense) chanteur canadien Raine Maida ? Je ne compte plus les fois où j’ai vu le groupe en concert et encore moins celles où mes amis et moi avons chanté, comme si notre vie en dépendait, les paroles de Superman’s Dead, Clumsy, 4 Am et Automatic Flowers.

Buena Vista Social Club  

Photo courtoisie

Buena Vista Social Club

Personne n’aurait pu prévoir que cet album destiné à faire revivre la musique cubaine prérévolution remporterait autant de succès. S’en sont suivis de nombreux concerts et même un film ! Chez nous, on l’écoute encore lorsqu’on a envie de danser tout en cuisinant. 

Homework  

Photo courtoisie

Daft Punk

Impossible de ne pas se dandiner sur le rythme parfait de la pièce Around The World (et tout le reste du premier album du groupe français Daft Punk, en fait !) Avec cet album et leurs prestations masquées et costumées, le duo originaire de Paris a été à l’origine du mouvement de musique électronique baptisé « french touch ». 

Surfacing  

Photo courtoisie

Sarah McLachlan

Ce quatrième album studio de la chanteuse canadienne pourrait représenter à lui seul mon année 1997. Building a Mystery, Sweet Surrender, Adia, Angel : ces pièces n’ont pas pris une ride et nous rappellent pourquoi cet album – enregistré au Québec – s’est hissé au sommet des palmarès d’ici et d’ailleurs et a raflé autant de prix.  

The Color and The Shape  

Photo courtoisie

Foo Fighters

Ce deuxième album du groupe mené par Dave Grohl est venu conquérir de nombreux cœurs, dont même ceux de gens qui n’étaient pas forcément friands de hard rock. On connaît tous la mélodie et les paroles du refrain de My Hero et de l’excellente pièce Everlong.  

Okoumé  

Photo courtoisie

Okoumé

On a beaucoup écouté ce premier album du défunt groupe québécois Okoumé. Avec les pièces Le bruit des origines, Dis-moi pas ça et La lune pleure, le groupe s’est classé dans les palmarès top 10 radio.  

Men in Black  

Photo courtoisie

Bande originale du film avec Will Smith 

Si une chanson peut définir le succès d’un album, en voici un excellent exemple. Avec la pièce Men in Black interprétée par Will Smith, cet album s’est retrouvé pendant deux semaines consécutives au sommet du palmarès
Billboard. 

Ultra  

Photo courtoisie

Depeche Mode 

Le neuvième album studio du groupe anglais semble avoir aidé celui-ci à se sortir d’une période sombre (départ d’Alan Wilder, tentative de suicide et surdose du chanteur Dave Gahan). La pièce It’s No Good – entraînante avec ses sons psychédéliques – joue encore régulièrement à la maison.

La force de comprendre   

Photo courtoisie

Dubmatique

Cet album a changé la vision de tellement de gens – dont la mienne – de ce que pouvait être la musique rap et la musique rap au Québec. Quel bonheur de découvrir des pièces de hip-hop livrées en français et pimentées de refrains mélodiques en anglais ! Les chansons Soul Pleureur et La force de comprendre sont aussi solides, 25 ans plus tard.  

Blur  

Photo courtoisie

Blur

On peut dire que la pièce Song 2 a, à elle seule, créé une révolution ! Elle jouait partout et a permis au groupe de réinventer les codes de la pop britannique. On se souvient tous de la vive émotion ressentie lorsqu’on l’a entendue pour la toute première fois.   

Third Eye Blind  

Photo courtoisie

Third Eye Blind

On a beaucoup entendu et écouté la pièce Semi-Charmed Life qui jouait littéralement partout. En la réécoutant aujourd’hui, elle se range – avec le reste de l’album – dans ma case des petits plaisirs coupables qui ont marqué l’époque de mon passage à l’âge adulte. 

Let’s Face It  

Photo courtoisie

The Mighty Mighty Bosstones

Même chose pour cet album du groupe ska The Mighty Mighty Bosstones dont les ventes ont explosé grâce à la chanson The Impression That I Get.  

Come on Over  

Photo courtoisie

Shania Twain

Le troisième album de la reine canadienne du country lui a permis de se livrer de manière plus intime, notamment en écrivant des paroles de ses chansons. Il lui a aussi permis d’être reconnue mondialement, car cet album est devenu l’un des albums les plus vendus de l’histoire.