/sports/soccer
Navigation

Christine Sinclair, la meilleure

Christine Sinclair, la meilleure
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Meilleure buteuse de tous les temps sur la scène internationale, la Canadienne Christine Sinclair a été récompensée d’un prix spécial par la FIFA comme étant «la meilleure», lundi à Zurich, pendant que Cristiano Ronaldo recevait la même distinction chez les hommes. 

Avec 188 buts en 308 sélections, dont quelques-uns en route vers la conquête de la médaille d’or aux récents Jeux olympiques de Tokyo, Sinclair a touché la cible plus souvent que tout autre athlète, que ce soit chez les hommes ou les femmes. Ronaldo, pour sa part, a touché la cible 115 fois en 184 sélections. C’est d’ailleurs la première fois que la FIFA remettait cette distinction.

«Je suis persuadée que lorsque je mettrai un terme à carrière, c’est un honneur que je vais chérir. C’est vraiment plaisant, a lancé Sinclair, humblement, en conférence de presse. Ça démontre tout le progrès réalisé par notre équipe nationale, notre programme, la NWSL, et le soccer féminin en entier. D’être la première à recevoir cet honneur rend la chose d’autant plus spéciale.»

Au cours de sa carrière internationale, Sinclair a représenté l’unifolié dans cinq Coupes du monde et quatre tournois olympiques. Elle porte également les couleurs des Thorns de Portland, dans la ligue professionnelle américaine de soccer féminin (NWSL). Sinclair estime d’ailleurs que la médaille d’or olympique représente le point culminant de sa carrière, elle qui préfère vanter ses résultats d’équipe que ses prouesses individuelles.

«Je fais partie de cette équipe depuis plusieurs années déjà, j’ai grandi au sein de cette équipe nationale, j’ai joué avec plusieurs de mes meilleures amies, a mentionné Sinclair. Nous avons travaillé fort ensemble, nous avons vécu nos moments les plus bas, ainsi que les plus hauts, ensemble. De finalement atteindre les plus hauts sommets de notre sport, de prendre la plus haute marche du podium, avec tes meilleures amies et chanter [l’hymne national], c’est quelque chose que je n’oublierai jamais et que personne ne pourra jamais nous enlever.»

«C’est extrêmement mérité, a indiqué l’entraîneuse de l’équipe nationale Bev Priestman. Ça représente bien ton passé, ton présent, mais aussi ton futur, parce que tu as encore de la vie en toi. J’ai déjà hâte à la prochaine Coupe du monde, qui permettra d’ajouter à ton impressionnante carrière.»

«En tant que club, nous avons eu l’honneur de t’avoir parmi nous durant ta carrière, de dire la directrice générale des Thorns Karina LeBlanc. Tu as inspiré notre communauté, tu as inspiré tous les Canadiens.»

«En tant qu’ancienne coéquipière, chaque jour dans le vestiaire, tu nous rendais meilleures, a ajouté celle qui était autrefois une membre de l’équipe canadienne. C’est une attestation, non seulement de ce que les gens t’ont vu faire, soit marquer des buts, mais de qui tu es en tant que personne, de qui tu es en tant que meneuse, à quel point tu es humble. C’est pour ça que les Canadiens t’adorent. Ils te voient et veulent immédiatement être la meilleure version d’eux-mêmes, parce que tu es pleine de classe sur une base quotidienne.»

À voir aussi   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.