/sports/tennis
Navigation

Une nouvelle voix

Denis Shapovalov travaille avec Jamie Delgado, l’ex-entraîneur d’Andy Murray

MTS-SPO-TEN-WTA-BNP-PARIBAS-OPEN---DAY-1
Photo d'archives Jamie Delgado, le nouvel entraîneur de Denis Shapovalov, lors d’une séance avec Andy Murray l’an dernier.

Coup d'oeil sur cet article

On a aperçu un nouveau visage dans les sièges réservés à l’équipe de Denis Shapovalov lors de son match de dimanche soir : Jamie Delgado. L’athlète et l’entraîneur travaillent ensemble depuis quelques semaines seulement. 

• À lire aussi: Shapovalov trime dur, mais l’emporte

• À lire aussi: Pas une surprise pour Lapierre

« J’avais besoin d’un peu de changement, a mentionné Shapovalov après sa victoire contre le Serbe Laslo Djere lors des Internationaux d’Australie. Je voulais avoir un gars comme Jamie dans mon équipe. 

« Il a engrangé beaucoup d’expérience durant ses années avec Andy [Murray]. »

Delgado a fait partie de l’équipe du Britannique durant cinq ans. À la fin de la dernière saison, les deux hommes ont décidé de prendre des chemins différents. Durant leur association, Delgado a aidé Murray à se hisser au premier rang de l’ATP. 

MTS-SPO-TEN-WTA-BNP-PARIBAS-OPEN---DAY-1
Photo AFP

« Il possède le cran et l’expérience pour amener un joueur au sommet, a ajouté Shapovalov. Ça se déroule très bien même si ça ne fait pas longtemps que nous travaillons ensemble. 

« Les choses que nous avons intégrées dans mon jeu donnent de bons résultats jusqu’à présent. »

Selon la 14e raquette mondiale, l’arrivée de Delgado au sein de son équipe s’est faite en douceur. 

« On se comprend super bien. Toute l’équipe travaille très bien ensemble. Tout le monde communique bien et Jamie fait un bon travail à ce niveau. »

Tout a commencé à Wimbledon

Le Britannique et Shapovalov se connaissent depuis quelques années. Toutefois, ils n’avaient pas eu de grandes conversations. 

« On a commencé à se parler davantage après ma victoire contre Andy lors du dernier tournoi de Wimblebon. À l’issue du match, on a discuté pendant quelques minutes, mais sans plus. 

« Par la suite, on a discuté à plusieurs reprises. C’est à compter de ce moment que j’ai pensé à l’embaucher. J’ai senti que nous étions sur la même longueur d’onde. J’ai appris à le connaître davantage depuis que j’ai commencé à travailler avec lui. »

Delgado aura le même type de mission que Toni Nadal avec Félix Auger-Aliassime. Shapovalov joue bien, mais il doit trouver une façon de passer à l’étape suivante. 

La fin avec Youzhny

Avant l’arrivée de Delgado, Shapovalov a mis fin à son association de deux ans avec Mikhail Youzhny. L’athlète de 22 ans a pris sa décision au terme de la dernière saison. 

« Quelques semaines après le tournoi de Stockholm [en novembre], j’ai eu une discussion avec Mischa [Youzhny]. C’était une décision mutuelle, mais elle fut très difficile à prendre. 

« On se texte encore et on a encore une bonne relation. Ça ne fonctionnait pas. Autant de mon côté que du sien, on n’atteignait pas nos objectifs comme on le souhaitait. Ça fait partie de la business du tennis. C’est très difficile, mais on devait aller dans une autre direction. »

Un entourage

Shapovalov compte maintenant cinq membres au sein de son clan : deux entraîneurs, dont sa mère Tessa, deux thérapeutes du sport et une psychologue. Le Torontois souligne que ce n’est pas toujours évident à gérer. 

« C’est très difficile pour moi. Chaque personne qui fait partie de mon équipe est considérée comme un membre de ma famille, a expliqué le gaucher. Parfois, tu ne dois pas laisser le côté personnel interférer dans tes décisions. C’est très délicat. » 


On a remarqué la présence d’un autre entraîneur dimanche avec les proches de Denis Shapovalov : Jonas Björkman. Cependant, il n’était pas présent pour conseiller le joueur. Il est l’entraîneur de la copine du Canadien, la Suédoise Mirjam Bjorklund.

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.