/misc
Navigation

Pilule anti-COVID: une très bonne nouvelle!

Coup d'oeil sur cet article

Nous avons tous désespérément besoin de bonnes nouvelles par les temps qui courent, et l’approbation du médicament antiviral Paxlovid en est toute une !

• À lire aussi: Un remède pour dompter la COVID-19

• À lire aussi: Le traitement oral de Pfizer contre la COVID-19 approuvé lundi

Cette approbation était anticipée étant donné les résultats spectaculaires obtenus lors des essais cliniques, où on a noté une réduction de 90 % du risque de formes graves (hospitalisations et décès) de COVID-19, et ce, sans effets secondaires notables.

Nouvelle thérapie

Ce médicament ajoute donc une dimension thérapeutique nouvelle dans la lutte au coronavirus, indépendante de l’activité de notre système immunitaire. La vaccination demeure un pilier de notre approche face au virus, mais l’émergence de variants comme Omicron, capable de contourner en partie la protection immunitaire offerte par les vaccins, a permis au variant d’infecter un très grand nombre de personnes. L’arrivée sur le marché d’une molécule antivirale efficace, qui bloque l’infection par l’ensemble des variants du coronavirus, incluant Omicron, apporte donc une bouffée d’air frais dans la lutte à la COVID-19. D’autant plus que ce médicament est administré oralement, ce qui permet une plus grande flexibilité dans son utilisation que pour d’autres médicaments qui doivent absolument être donnés aux patients à l’hôpital par intraveineuse. Le Paxlovid doit cependant être administré dans les 5 premiers jours de l’infection pour être efficace. 

  • Écoutez l'entrevue de Mario Dumont avec Dre Cécile Tremblay, microbiologiste et infectiologue, sur QUB radio:   

Même principe que pour le SIDA

Le succès de la molécule réside dans l’élégance biochimique de son mécanisme d’action : le Paxlovid a été développé pour bloquer spécifiquement une enzyme (la protéase Mpro) du SARS-CoV-2, ce qui empêche la production de protéines essentielles à la survie du virus et le rend incapable de se répliquer. C’est le même principe que celui des médicaments modernes contre le Sida et l’hépatite C et qui ont révolutionné le traitement de ces maladies.

Une redoutable arme de plus dans notre arsenal scientifique qui nous permettra de gagner la guerre contre ce virus !

À VOIR AUSSI :   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.