/sports/hockey/canadien
Navigation

Victoire signée Montembeault

Le Canadien met fin à une séquence de six défaites

HOCKEY-NHL-DAL-MTL/
Photo USA TODAY Sports Samuel Montembeault a fait face à 51 lancers hier soir à Dallas, dont certains pas commodes, comme sur cette séquence quand Joe Pavelski a encaissé une mise en échec d’Alexander Romanov devant le gardien du CH.

Coup d'oeil sur cet article

Sollicité comme jamais depuis le début de sa carrière, Samuel Montembeault a parfois paru dépassé par les événements. Sauf qu’hier soir, au American Airline Center de Dallas, il est celui qui a permis au Canadien de se sauver avec la victoire.

• À lire aussi: Ducharme est toujours en mode évaluation

Grâce au gardien québécois et ses 48 arrêts, les Montréalais ont mis fin à une glissade de six matchs sans victoire en l’emportant 5 à 3 sur les Stars. 

Pour Montembeault, il s’agissait seulement d’un deuxième gain cette saison. Sur le plan collectif, ce n’était que la troisième victoire du Tricolore sur des patinoires adverses depuis l’automne (3-15-4).

Si on inclut les 61 tirs qui ont été bloqués ou ont raté la cible, les Stars ont envoyé 112 rondelles en direction du filet du CH ! Plusieurs des 51 lancers n’ont pas été commodes. À plusieurs occasions, les attaquants des Stars ont tenté de prendre Montembeault en défaut sur des déplacements latéraux. 

« “Monty” a joué un match remarquable. Il a réalisé de gros arrêts, des arrêts acrobatiques. Il nous a gagné le match », a indiqué Nick Suzuki.

  • Écoutez la chronique sportive de Jean-François Baril sur QUB radio:

Retour réussi pour Toffoli

Le Canadien n’a pas aidé sa cause en offrant sept attaques massives à ses rivaux. Des infériorités numériques au cours desquelles les troupiers de Dominique
Ducharme ont rarement été en mesure de sortir de leur territoire.

Dans cette victoire, il importe de souligner la contribution de Tyler Toffoli, de retour après une absence de 11 rencontres en raison d’une opération à une main. Réunis, Nick Suzuki et lui ont combiné leurs efforts comme à leurs meilleurs moments de la dernière saison. Chacun d’eux a récolté deux points (un but et une passe pour Toffoli, deux aides pour Suzuki).

« Son retour a amené beaucoup à notre équipe. Sur la glace, et par son leadership dans le vestiaire et sur le banc », a mentionné Ducharme.

Un autre attaquant discret depuis le début de la campagne a choisi cette partie pour éclore. Christian Dvorak a fait scintiller la lumière rouge à deux occasions, dont l’une en supériorité numérique.

Des moments de panique

On ne subit pas 13 revers en 14 matchs sans que la confiance ne soit affaiblie. On l’a senti en fin de deuxième engagement. Le Tricolore, qui s’était forgé une priorité de deux filets pour la première fois depuis novembre, s’est mis à jouer nerveusement après que Jacob Peterson eut réduit l’écart en frappant la rondelle au vol.

Les Stars ont profité de ce mouvement de panique pour prendre d’assaut le filet de Montembeault. Même en infériorité numérique, les locaux ont frappé à la porte. Seul devant le gardien du Canadien, Michael Raffl est parvenu à lui glisser la rondelle entre les jambières. 

Mais le réflexe du Bécancourois, de s’étendre sur le dos, a empêché les officiels de voir si le disque avait complètement traversé la ligne rouge. Une rare révision vidéo en faveur du Canadien.

Sur la séquence, on peut attribuer une mention spéciale à Suzuki qui a subtilement ramené la rondelle dans la peinture bleue à l’image d’un receveur qui ramène la balle sur le coin extérieur du marbre.

Deux en deux

Les Stars, l’une des meilleures formations à domicile, sont revenus à la charge à quelques occasions au troisième vingt. Toutefois, le but de Toffoli, inscrit en désavantage numérique, le deuxième du match de Dvorak et celui de Josh
Anderson, qui a incité Rick Bowness, l’entraîneur-chef des Stars, à retirer le gardien Jake Oettinger du match au profit de Braden Holtby, ont suffi pour faire la différence.

D’ailleurs, il vaut la peine de mentionner que le but d’Anderson a été accordé après une seconde révision vidéo favorable à Ducharme et son équipe. Quand tout va bien ! 

« Je vais aller m’acheter un Powerball [une loterie]. Ça a l’air qu’il est rendu à 160 millions $ », a lancé Ducharme.

Anderson et Jonathan Drouin ont terminé le match au vestiaire, tout comme le capitaine des Stats, Jamie Benn, à la suite d’une escarmouche impliquant pratiquement tous les joueurs présents sur la patinoire. Drouin, qui a écopé d’une punition majeure pour un double-échec à la tête de Tyler Seguin, pourrait se voir infliger une suspension.

Joel Armia et Cole Caufield n’ont pas pris part à la rencontre puisqu’ils ont reçu un résultat positif à la COVID-19. En raison des règles sanitaires en vigueur, les deux attaquants ne pourront revenir au Canada qu’à partir du 28 janvier (11 jours suivant le premier résultat positif. Dans leur cas, il s’agit du 17 janvier).

+
Sam Montembeault
Ses 48 arrêts constituent un sommet dans sa carrière dans la LNH Sans ses prouesses, le CH aurait subi une correction
-
Michael Pezzetta
Il a marqué avec son visage, mais Ducharme a limité son temps de jeu à 6min15s
5
3
Première période
Aucun but
Punitions: Chiarot (Mon) 2h37, Hoffman (Mon) 13h59
Deuxième période
1-Mon: Christian Dvorak (6)
(Toffoli, Suzuki)AN-7:35
2-Mon: Michael Pezzetta (3)
(Evans, Lehkonen)7h57
3-Dal: Jacob Peterson (6)
(Pavelski)16h24
Punitions: Hanley (Dal) 5h56, Suzuki (Mon) 14h, Suter (Dal) 17h35, Petry (Mon) 19h28
Troisième période
4-Mon: Tyler Toffoli (6)
(Suzuki)DN-1:03
5-Mon: Christian Dvorak (7)
(Sans aide)2h38
6-Dal: Tyler Seguin (10)
(Hanley, Gurianov)3h3
7-Mon: Josh Anderson (8)
(Drouin, Pitlick)4h17
8-Dal: Joe Pavelski (16)
(Seguin, Hintz)AN-18:41
Punitions: Poehling (Mon) 5:04, Suter (Dal) et Suzuki (Mon) 7:30, Drouin (Mon) (maj et inc) 12:03, Seguin (Dal), Anderson (Mon) (inc), Benn (Dal) (inc) 12:03, Heiskanen (Dal) 12:54, Petry (Mon) 17:20
Tirs au but
Montréal 7 - 7 - 8 - 22Dallas 14 - 14 - 23 - 51
Gardiens:
Mon: Sam Montembeault (G, 2-6-3) Dal: Jake Oettinger (P, 9-4-0) Braden Holtby (4h17 3e période)
Avantages numériques:
Mon: 1 en 3, Dal: 1 en 7
Arbitres:
TJ Luxmore, Kelly Sutherland
Juges de lignes:
Trent Knorr, Matt MacPherson
ASSISTANCE:
17 679
Samuel Montembeault
Christian Dvorak
★★
Tyler Toffoli
★★★

À voir aussi          

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.