/finance/business
Navigation

Mises en chantier: Montréal fracasse des records

construction residentielle
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre de mises en chantier d’habitations au Québec a considérablement augmenté au cours de l’année 2021, et la région de Montréal a même fracassé des records, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logements (SCHL). 

• À lire aussi: Immobilier: les ventes diminuent, mais la hausse des prix se maintient à Montréal

• À lire aussi: Un boom du prix des maisons qui fait mal de plusieurs façons

• À lire aussi: Que nous réserve 2022: d'importants projets aboutiront enfin

Dans la région de Montréal, 32 343 mises en chantier ont ainsi été recensées au cours de l’année 2021, soit une hausse de 19 % par rapport à 2020. «Du jamais vu depuis 1987», a affirmé la SCHL.

Alors qu’en 1987 on faisait énormément de maisons unifamiliales, aujourd’hui ce sont les appartements locatifs qui sont principalement mis en chantier. Ainsi, il y a eu une hausse de 26 % pour le locatif (environ 20 000) alors que l’unifamiliale et le condo ont respectivement connu des hausses de 12 % (environ 5100) et 7 % (environ 7250).

Selon la SCHL, l’année 2021 a été l’année la plus forte pour le locatif depuis au moins 30 ans dans la région de Montréal. En effet, il y a eu autant de mises en chantier d’appartements locatifs au cours de l’année que les régions de Vancouver, Calgary, Winnipeg, Toronto et Halifax réunies ensemble.

Ce sont 45 % des mises en chantier de la région qui ont eu lieu sur l’Île de Montréal.

Des hausses importantes des mises chantiers ont également été observées dans la région de Québec (40%), Sherbrooke (15 %), Trois-Rivières (64 %) et de Saguenay (11%).

Sur l’ensemble de la province, ce sont 67 962 habitations qui ont été mises en chantier en 2021. Il s’agit d’une augmentation de 26 % comparativement à 2020, «le plus haut niveau depuis 1987 (74 200)», a estimé la SCHIL.

Aussi, 46 700 appartements (locatifs ou condos) ont été mis en chantier en 2021 au Québec, «du jamais vu depuis 1955 au moins».

Les données montrent que depuis le début de la pandémie, la proportion de mises en chantier dans les milieux ruraux a augmenté, tandis que celle dans les grands centres urbains a baissé.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.