/finance/business
Navigation

Postes Canada accusée de mentir à la population

Coup d'oeil sur cet article

Le président du syndicat de la section locale de Postes Canada accuse la direction de mentir à la population et d'avoir déclenché son alerte rouge «de suspension de livraison de courrier» alors qu’une partie des facteurs étaient déjà en train de livrer le courrier.

• À lire aussi: Un «congé non payé» pour des non-vaccinés

• À lire aussi: Tempête: Postes Canada suspend la livraison de courrier

«J’aurais tendance à dire oui, je suis déçu de vous dire cela. Parce qu’à l’heure où l’on se parle, c’est encore sur leur site, comme quoi, hier, il y avait arrêt de livraison dans la province du Québec, alors que c’est faux. Donc, oui, je trouve que ce n’est pas dire la vérité à la population.»

Une confusion totale 

Cette annonce est très «confondante», «très indécente», selon M. Robitaille. «Je trouve que c’est indécent pour nos travailleurs qui, en pleine livraison et alors que leur superviseur leur dit de continuer, [entendent] une nouvelle comme quoi il y a arrêt de livraison et qu’ils doivent revenir», dit-il. 

Valérie Chartrand, responsable des relations avec les médias de Postes Canada, confirme la situation. En revanche, elle soutient que Postes Canada a fait de son mieux pour informer les employés à temps.

Rappelons que la météo a également eu une incidence sur les opérations de vente au détail de Postes Canada, qui compte par ailleurs reprendre les livraisons une fois que les conditions météorologiques le permettront.  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.