/news/coronavirus
Navigation

Qualité des soins réduite: «Ça, c’est épeurant!»

Coup d'oeil sur cet article

La situation est à ce point critique dans les hôpitaux, que Québec diminuera intentionnellement la qualité des soins offerts aux patients. Une situation «épeurante», estime Thomas Mulcair. 

• À lire aussi: COVID-19: 89 nouveaux décès et 3417 patients hospitalisés au Québec

• À lire aussi: Cinquième vague dans les hôpitaux: le portrait des patients n’est plus le même

«Va falloir qu’on réalise qu’il n’y a pas de solution miracle. On est dans une situation où on dit depuis deux que c’est du jamais-vu. Là, ce qu’on a entendu aujourd’hui, c’est du jamais-vu. D’avoir la plus haute responsable au gouvernement de dire ‘’on va diminuer intentionnellement la qualité des soins parce qu’on n’est pas capable de faire autre chose, ça, c’est épeurant!» lance le jouteur.

L’analyste politique pense que la situation pourrait toutefois convaincre une fois pour toutes certains récalcitrant à la vaccination.

«Si tous les autres arguments n’ont pas suffi à convaincre des adultes de se dire ''je vais faire mon devoir social, je vais aller me faire vacciner’’, peut-être que connaître un proche, un voisin, un collègue qui va être aux prises avec ce système-là, ils vont se dire ‘peut-être que je devrais faire la bonne chose pour la société''», dit-il.

Malgré tout, les faiblesses dans le système de santé québécois étaient nombreuses avant la pandémie. L’une d’elles est le fait qu’il est trop centré sur les hôpitaux, selon Antonine Yaccarini, qui plaide pour améliorer l’offre des soins à domicile, entre autres.

«Ça fait des années qu’on parle de ça. [...] Au Québec, on n’a pas ce système où il y a des médecins qui se déplacent. On n’a encore pas tous accès à un médecin de famille. Et aussi, pourquoi c’est toujours le médecin qui doit être au centre de tous les soins qui sont donnés? Il va falloir commencer à donner plus de responsabilités aux autres professionnels de la santé», pense la jouteuse.

  • Écoutez l'entrevue de Philippe-Vincent Foisy avec  Marie-Ève Bouthillier, présidente du comité d'éthique COVID-19 et Dr Hoang Duong, président de l’Association des spécialistes en médecine interne du Québec: 

À VOIR AUSSI : 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.