/news/coronavirus
Navigation

«On est encore dans la tempête»: trop de pression sur les hôpitaux pour des assouplissements

Coup d'oeil sur cet article

Même si la hausse des hospitalisations ralentit au Québec, la pression demeure pour l'instant trop forte sur le système de santé pour envisager des allègements aux mesures sanitaires, tranche le ministre de la Santé, Christian Dubé.

• À lire aussi: COVID-19 au Québec: toujours pas de pic en vue

«On est encore dans la tempête», a lancé le ministre Dubé, avant de préciser que le pic des hospitalisations annoncé la semaine dernière par François Legault «n’a pas encore été atteint». Plus de 3400 patients sont présentement hospitalisés au Québec, et 12 000 travailleurs sont toujours absents dans le réseau de la santé. 

Christian Dubé reconnaît que les mesures sanitaires sont difficiles pour tout le monde, mais la priorité demeure de limiter le nombre d'hospitalisations. Il rappelle que le réseau de la santé est sous pression depuis longtemps, et que les employés sont épuisés après avoir affronté cinq vagues de la pandémie.

«Avant de se plaindre, pensons à eux. [...] La meilleure façon de les aider, c'est d'aller se faire vacciner et de continuer à suivre les règles», a lancé le ministre de la Santé.

Le ministre Christian Dubé a fait le point au lendemain de l’approbation de la pilule anti-COVID de Pfizer au pays. Il était accompagné du nouveau directeur national de santé publique par intérim, Luc Boileau, et de la sous-ministre adjointe à la Direction générale des affaires universitaires, médicales, infirmières et pharmaceutiques, Lucie Opatrny.

  • Écoutez le résumé de Vincent Dessureault et Geneviève Pettersen sur QUB radio

La distribution de la pilule anti-COVID limitée

Santé Canada a approuvé lundi l'utilisation du médicament Paxlovid de Pfizer, mais sa distribution sera limitée au Québec, a mentionné la Dr Opatrny. Seulement 6300 traitements seront disponibles en janvier dans la province. La priorité sera donnée aux personnes immunosupprimées.

«Son approbation et son utilisation prochaine est une très belle nouvelle qui nous permettra d’éviter les hospitalisatons», a-t-elle commenté, avant de préciser que la vaccination demeure l'arme privilégiée pour lutter contre la propagation de la COVID-19. 

Christian Dubé a lancé un nouvel appel à la population à prendre rendez-vous pour leur troisième dose: «Visons les 50 % le plus rapidement possible.»

Depuis ce matin, le passeport vaccinal est exigé dans toutes les succursales de la SAQ et de la SQDC

Plus de détails à venir...

– Avec la collaboration de Vincent Larin

À VOIR AUSSI...   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.