/sports/hockey
Navigation

Les Islanders perdent un grand de leur histoire

Coup d'oeil sur cet article

Les Islanders de New York ont annoncé vendredi que l’ancien attaquant Clark Gillies était décédé à l’âge de 67 ans.

La cause de la mort du membre du Temple de la renommée n’a pas été précisée.

Gillies a été décrit par plusieurs comme l’un des meilleurs attaquants de puissance de sa génération et de l’histoire de la Ligue nationale de hockey (LNH). En compagnie de Mike Bossy, Denis Potvin, Bryan Trottier et autres, le natif de la Saskatchewan a aidé la fameuse dynastie des Islanders à remporter quatre coupes Stanley entre 1980 et 1983.

«La communauté entière des Islanders est dévastée par la perte de Clark Gillies, a mentionné par voie de communiqué le président et directeur général de l’équipe, Lou Lamoriello. Il a incarné ce que voulait dire être un Islander de New York. La fierté avec laquelle il a porté l’uniforme des Islanders sur la glace était mise en valeur par sa volonté à tout faire pour gagner.»

Repêché au quatrième rang au total du repêchage de 1974, Gillies a défendu les couleurs de l’organisation de la Grosse Pomme pendant 12 saisons. Il a conclu sa carrière avec deux campagnes avec les Sabres de Buffalo, prenant une retraite bien méritée en 1988.

Le colosse de 6 pi 3 po est le quatrième joueur le plus prolifique dans l’histoire des Islanders avec 663 points, dont 304 buts, en 872 matchs. Il a également ajouté 93 points en 159 rencontres des séries éliminatoires.

Un pilier de la communauté

Si la présence de Gillies avait de quoi rassurer ses coéquipiers, elle l’était tout autant pour la communauté de Long Island. Le Canadien avait mis sur pied sa propre fondation – qui porte son nom – pour venir en aide aux enfants qui doivent surmonter des défis physiques, développementaux et/ou financiers.

L’aile pédiatrique du Huntingdon Hospital de New York a aussi été renommée en son honneur.

«En-dehors de la patinoire, il avait une présence tout aussi grande, prenant toujours de son temps pour redonner à la communauté locale», a déclaré Lamoriello.

«La Ligue nationale de hockey pleure le décès de Clark Gillies, un vrai roc sur la glace pour les Islanders de New York au début des années 1980 et un pilier de la communauté de Long Island depuis», a réagi le circuit Bettman.

Gillies a fait son entrée au panthéon de la LNH en 2002, six ans après que son numéro 9 eut été hissé dans les hauteurs du UBS Arena.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.