/world/middleeast
Navigation

L’Iran en voie de récupérer son droit de vote à l’ONU après un déblocage de fonds

FILES-UN-DIPLOMACY-HEALTH-VIRUS
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Iran est en voie de récupérer son droit de vote à l’ONU, perdu le 11 janvier pour impayés trop importants aux budgets onusiens, après avoir débloqué vendredi un peu plus de 18 millions de dollars vers un compte de l’ONU à Séoul, a-t-on appris de sources onusiennes. 

• À lire aussi: Huit États, dont l'Iran, perdent leur droit de vote à l’ONU

«Cet argent est attendu dimanche ou lundi», a précisé à l’AFP l’une de ces sources, s’exprimant sous couvert d’anonymat.

L’article 19 de la Charte des Nations unies prévoit une suspension du droit de vote à l’Assemblée générale pour tout pays dont le montant des arriérés est égal ou supérieur à la contribution due par lui pour les deux années complètes écoulées.

Le 11 janvier, le secrétaire général de l’ONU avait annoncé que l’Iran devait débourser 18,4 millions de dollars pour récupérer son droit de vote.

L’an dernier, l’Iran avait déjà perdu son droit de vote en raison d’impayés. Téhéran avait affirmé ne pas pouvoir honorer le minimum requis pour ses dettes à l’ONU en raison des sanctions économiques et financières imposées par les États-Unis.

Après plusieurs mois de négociations, Téhéran avait pu en juin utiliser des fonds bloqués en Corée du Sud pour payer le minimum de dettes requis et récupérer son droit de vote, juste avant l’élection de nouveaux membres au Conseil de sécurité de l’ONU.

Début janvier, le ministère iranien des Affaires étrangères avait affirmé que l’Iran était «déterminé à payer intégralement et en temps voulu» ses cotisations. «Malheureusement, pour la deuxième année consécutive, en raison des sanctions américaines oppressives et illégales, les paiements de notre pays ont été en difficulté», avait-il ajouté, appelant l’ONU à trouver une solution rapidement.

Le budget annuel de fonctionnement de l’ONU, approuvé en décembre, est d’environ 3 milliards de dollars. Celui des opérations de paix, séparée et approuvée en juin, atteint quelque 6,5 milliards de dollars.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.