/news/coronavirus
Navigation

La vaccination des jeunes est à la traîne à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Les centres intégrés de santé et de services sociaux mettent les bouchées doubles pour tenter de remonter le taux de vaccination dans certains quartiers à Montréal qui tirent de l’arrière. 

• À lire aussi: Un antivax qui est allé trop loin pour reculer

• À lire aussi: Levée de boucliers pour le déconfinement du sport

En moyenne, dans la province, 63% des enfants âgés de 5 à 11 ans ont reçu au moins une dose du vaccin contre la COVID-19.

À Montréal, la moyenne chute à près de 50%; même que, dans des quartiers comme celui de Saint-Léonard, c’est seulement 27% des enfants qui ont reçu une première protection.

«Aujourd’hui, on hausse l’intensité pour vraiment faciliter cette administration-là de la deuxième dose et gérer l’anxiété chez nos tout-petits. On veut qu’ils vivent une belle expérience de vaccination pour que ça soit facile pour les doses subséquentes», mentionne Caroline St-Denis, directrice de la vaccination du CIUSSS de l’Est-de-l'Île-de-Montréal.

Des clowns pour la vaccination

Pour offrir une belle expérience aux 1000 enfants qui ont pris rendez-vous samedi, le CIUSSS a fait appel à des docteurs déguisés en clowns pour détendre les tout-petits.

«Ça fait toute la différence, la vaccination dans un milieu plus drôle, plus humoristique avec nos docteurs-clowns, les lunettes de réalité virtuelle ou bien avec le chien Mira pour la vaccination. Pour vivre une expérience adéquate pour la première dose et pour la deuxième», explique la directrice. 

Une offre sans rendez-vous est également offerte aux parents qui souhaitent inscrire leur plus jeune dans les prochaines heures.

À VOIR AUSSI  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.