/news/coronavirus
Navigation

Réouverture des salles à manger: deux scénarios sur la table

Les dates du 31 janvier ou du 8 février sont évoquées pour la réouverture des restos

Quebec
Photo d'archives, Stevens LeBlanc Une serveuse à l’œuvre en mars 2021, lors de la réouverture des salles à manger des restaurants, dans un établissement à déjeuners de Lebourgneuf.

Coup d'oeil sur cet article

Alors que la pression s’accentue sur le gouvernement, deux scénarios sont actuellement sur la table pour la réouverture des salles à manger des restaurants, soit le 31 janvier et le 8 février, a appris notre Bureau parlementaire. 

• À lire aussi: Restaurateurs: «on ne voit pas la lumière au bout du tunnel»

• À lire aussi: Fermeture des restaurants: Legault n’agit «plus comme un bon père de famille»

• À lire aussi: La bataille d’une pâtissière de Jonquière est bonne pour ses affaires

Selon nos informations, à ce stade-ci, le scénario le plus plausible pour le retour à table des clients dans les restaurants serait toutefois celui du 31 janvier.

Cette étape de déconfinement très attendue coïnciderait alors avec la reprise des sports civils et parascolaires, qui est réclamée par plusieurs intervenants, tant du côté politique que dans le milieu sportif.

De source sûre, la date du 31 janvier pour la reprise des sports était déjà encerclée dans l’agenda du premier ministre lorsqu’il a confirmé le retour des élèves en classe, la semaine dernière. Mais le feu vert du nouveau directeur national de santé publique, le Dr Luc Boileau, était encore trop incertain pour qu’il puisse évoquer cette possibilité.

Week-end crucial 

Les prochains jours seront déterminants pour la suite des choses. Le nombre d’hospitalisations et de patients aux soins intensifs et la capacité du réseau de la santé à se sortir du pire de la crise dicteront la marche à suivre pour la Santé publique. 

C’est d’ailleurs ce qu’a laissé entendre le Dr Boileau, hier matin, lors d’une entrevue à QUB radio avec Philippe-Vincent Foisy. « Si, actuellement, la tendance qu’on voit depuis quelques jours se maintient, mettons un trois ou quatre jours, on va être capable, à ce moment-là, de proposer au premier ministre un calendrier de réouverture », a laissé planer le successeur d’Horacio Arruda. 

  • Écoutez le Dr Luc Boileau sur QUB radio:

« La date va dépendre du plus gros facteur : si le système de soins est capable de tenir et à quel moment il va être capable de mieux tenir qu’actuellement », a prévenu le Dr Boileau, se disant soucieux de ne pas jouer au yo-yo avec les espoirs des Québécois. 

Autre possibilité

Une autre possibilité serait d’attendre jusqu’au 8 février avant de permettre aux Québécois de retrouver le plaisir de manger au restaurant. C’est que les restaurateurs doivent être contraints de fermer leurs salles à manger pendant au moins sept jours dans un même mois pour avoir droit à une aide financière, nous a-t-on expliqué.

Il s’agit du scénario privilégié par certains restaurateurs, mais d’autres préféreraient rouvrir plus tôt afin de pouvoir regarnir les frigos à temps pour le week-end du Super Bowl, qui coïncide cette année avec celui de la Saint-Valentin. 

Pour l’industrie de la restauration, la fête des amoureux est sans contredit l’un des événements les plus lucratifs de l’année. 

À voir aussi   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.