/lifestyle/sexromance
Navigation

Sexualité: dynamiser le désir

Legs of interracial couple in bed - copy space
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Puisque le désir peut s’émousser au fil du temps, il serait légitime de croire que quelques coups de fouet pourraient suffire à le dynamiser de nouveau. Or, les conditions actuelles liées à la pandémie de COVID-19 n’offrent pas toujours un terreau fertile à la créativité érotique et aux plaisirs coquins.  

Certes, il ne faudrait pas croire que le désir chez TOUTES les personnes se terre dans un coin, roulé en boule et complètement anéanti. 

Le désir sexuel est libre d’exister ou non, et il est naturel qu’il varie pour chaque individu.  

L’intention de voir le désir occuper de la place dans une vie dépend de plusieurs facteurs, c’est pourquoi il n’est sans doute pas nécessaire de chercher à se rallier à une « normalité ».  

Mais que faire pour le dynamiser si tel est notre souhait ?

Vraiment nécessaire ?

La toute première chose sur laquelle se pencher lorsqu’il est question de désir sexuel, c’est de s’assurer que la seule comparaison possible à faire en sera une où il sera uniquement question de se comparer à soi-même ! En effet, se comparer à soi-même et NON aux autres offrira la possibilité d’entretenir avec le désir sexuel une relation saine et juste.  

Qu’est-ce que le désir ? 

Helen Singer Kaplan, pionnière en sexothérapie, définissait le désir sexuel comme un intérêt, une pulsion, une attirance, un appétit d’avoir une activité sexuelle. Elle ajoutait également que ce désir – dirigé vers soi ou vers les autres – pouvait varier en fréquence et en intensité tout au long de la vie. 

Il faut donc faire attention et ne pas élaborer de raccourcis, car le désir peut – ou pas – être présent.  

C’est à chaque personne d’établir son propre lien avec son désir sexuel et de trouver la place que celui-ci occupera dans sa vie.

Qu’est-ce qui peut nuire ? 

  • Les conflits 
  • Le manque de respect (de soi, de l’autre), la violence 
  • Des problèmes de communications 
  • Des difficultés (relationnelles, de la familiarité, de la désexualisation, exigences quotidiennes) 
  • Un état de santé défaillant et/ou bouleversé (médication, phases de vie, anxiété, dépression, trouble de sommeil...) 
  • Une image de soi/image corporelle négative 
  • Une consommation qui trouble l’équilibre (pornographie, alcool, drogue...) 
  • Et bien plus encore.  

Aucune liste ne saura être exhaustive ! Il faut savoir que bien des composantes de la vie peuvent influencer la libido.  

Alors, lorsque vient le temps de chercher à dynamiser celle-ci, il est primordial de tenter de résoudre ces problématiques sous-jacentes avant de tenter de trouver LA recette miracle !

De quoi le désir a-t-il besoin ?

Pour exister, le désir a tout d’abord besoin d’espace. Espace en soi, espace dans la relation lorsque des partenaires unissent leurs vies.  

Ensuite, le désir a besoin qu’on ne lui mette pas de pression ! Une construction lente, respectueuse de l’état de la personne en qui il pourra s’épanouir, au besoin.  

Et pour terminer, le désir a besoin que la personne en prenne bien soin, qu’elle le chouchoute, le dorlote, le stimule et l’attise avec les moyens qu’elle jugera appropriés à ce qu’elle est !  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.