/news/currentevents
Navigation

Drame à Arvida: touchant appel à «célébrer la vie au-delà du drame»

Les funérailles de Félix, 2 ans, et Édouard, 6 mois, ont eu lieu dimanche à Chicoutimi

Coup d'oeil sur cet article

Les deux enfants qui ont perdu la vie il y a deux semaines dans une explosion provoquée par leur père au Saguenay ont été conduits à leur dernier repos dimanche après-midi lors d’une émouvante cérémonie.

« C’est le drame qui a toujours été au premier plan. Alors aujourd’hui, c’est ce temps pour célébrer les deux enfants, donc célébrer leur vie », a souligné le prêtre Mario Tremblay avant la cérémonie au Complexe funéraire Chicoutimi.

La salle était décorée de fleurs, de ballons, de jouets et de vêtements colorés, à l’image des petits garçons débordants de vie, Félix Lalancette, 2 ans, et son frère, Édouard, 6 mois.

Le célébrant Mario Tremblay.
Photo Agence QMI, Roger Gagnon
Le célébrant Mario Tremblay.

La célébration a été créée en étroite collaboration avec la mère, Stéphanie Gagnon. Le mot d’ordre était de rendre hommage aux petites victimes en gardant « le beau et le bon » de leur vie.

De la musique, des histoires ludiques, comme celle du Petit Prince, et des hommages de la part des membres de la famille étaient au programme.

Les cercueils des deux victimes.
Photo Agence QMI, Roger Gagnon
Les cercueils des deux victimes.

C’est la chanson L’histoire de la vie tirée du Roi lion qui a ouvert la marche des membres de la famille transportant les petits cercueils au début de la célébration forte en émotions.

Au revoir

« [Félix], il y a tellement de premières fois que j’ai aimé partager avec toi, et tellement d’autres que j’aurais aimé avoir la chance de vivre avec toi. [...] Je t’aime pour toujours, mon chéri », a écrit Mme Gagnon dans un texte lu par le prêtre.

De nombreux autres témoignages, notamment des oncles, tantes et grands-parents, ont été livrés à l’endroit des jeunes victimes.

« Édouard, tu étais un si bon bébé. [...] Tu avais une joie de vivre extraordinaire, ton sourire égayait notre vie [...] Je t’aime, mon ange. Continue de rigoler avec Félix, qui saura s’occuper de toi », a continué le prêtre en lisant la suite du texte de la mère.

Les proches de Félix et Édouard Lalancette, tous deux décédés dans l’explosion à Arvida le 10 janvier dernier, ont célébré les funérailles dimanche après-midi, au Complexe funéraire Chicoutimi.
Capture d’écran
Les proches de Félix et Édouard Lalancette, tous deux décédés dans l’explosion à Arvida le 10 janvier dernier, ont célébré les funérailles dimanche après-midi, au Complexe funéraire Chicoutimi.

Dans le contexte sanitaire, 25 personnes ont pu assister à la cérémonie sur place. Une formule à distance était également offerte. 

« C’est toujours extrêmement difficile [à préparer]. Mais à partir du moment qu’on sait qu’on a une célébration comme ça à faire, ça nous revient, ça nous habite constamment », a indiqué M. Tremblay.

Compassion

Rappelons que les deux enfants ont perdu la vie dans une explosion survenue à Jonquière le 10 janvier dernier. 

Leur père aurait eu recours à des explosifs pour faire sauter sa maison, emportant avec lui ses fils, selon la Sûreté du Québec.

Les deux victimes Félix, 2 ans, et Édouard, 6 mois.
Photo tirée de Facebook
Les deux victimes Félix, 2 ans, et Édouard, 6 mois.

Des centaines de messages d’amour et de sympathie à l’égard de la famille ont continué à affluer sur les réseaux sociaux dans les derniers jours. 

Près de 75 000 $ ont été amassés dans une collecte de fonds GoFundMe afin de soutenir la mère et la famille dans cette dure épreuve.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.