/sports/tennis
Navigation

Internationaux d’Australie: du grand Shapovalov

Il croisera maintenant le fer avec Rafael Nadal en quarts de finale en Australie

Internationaux d’Australie: du grand Shapovalov
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Denis Shapovalov a livré une de ses bonnes performances en carrière, samedi, alors qu’il a battu Alexander Zverev, troisième joueur mondial, en trois petites manches. Il va maintenant se frotter à la légende Rafael Nadal en quarts de finale des Internationaux d’Australie. 

• À lire aussi: Des souvenirs de Montréal pour Nadal

Il est seulement le troisième Canadien de l’histoire à se rendre en quarts de finale à Melbourne. Les deux autres sont Milos Raonic (à cinq reprises) et Mike Belkin (1968). Lors de ses quatre participations précédentes, il n’était pas allé plus loin que le troisième tour. 

S’il remporte sa prochaine partie, il égalera son meilleur résultat dans un tournoi du Grand Chelem. On se souvient qu’il a accédé aux demi-finales à Wimbledon l’an dernier. Il s’était incliné devant Novak Djokovic. 

« Ce que Félix Auger-Aliassime et moi sommes en train de réaliser en Australie est spécial, a mentionné Denis Shapovalov après son triomphe éclatant contre
Zverev. On espère que plusieurs personnes au Canada ont la chance de voir nos matchs. 

« Ce n’est pas super facile au Canada en ce moment [en raison de la pandémie]. Donc, j’espère qu’on peut apporter un baume aux gens qui ont quelque chose à regarder et à suivre. »

Internationaux d’Australie: du grand Shapovalov
Photo AFP

Nadal sur sa route

Shapovalov a maintenant un gros client sur sa route : Rafael Nadal. L’Espagnol a remporté trois des quatre confrontations entre eux. Ce sera leur premier duel dans le cadre d’un tournoi du Grand Chelem.

« Je m’attends à toute une bataille, a analysé le 14e favori du tournoi. Bien sûr, il te fait frapper plusieurs balles. Il se défend très bien. 

« Il est très bon dans ce qu’il fait. Je vais essayer de jouer mon match et de lui imposer mon rythme. Je veux continuer d’utiliser la même recette : être patient, me battre pour tous les points et bien choisir mes moments pour être agressif. »

Nadal a effectué un retour au jeu après une longue absence en raison d’une blessure à un pied. Pour le moment, son retour au jeu se déroule bien. 

Toutefois, est-ce qu’il sera en mesure de suivre le rythme d’un joueur plus jeune et incisif comme Shapovalov ? Ce sera un bon test. 

Rien ne pouvait freiner le Canadien Denis Shapovalov qui a liquidé Alexander Zverev, troisième raquette mondiale, en trois manches pour accéder aux quarts de finale à Melbourne.
Photo AFP
Rien ne pouvait freiner le Canadien Denis Shapovalov qui a liquidé Alexander Zverev, troisième raquette mondiale, en trois manches pour accéder aux quarts de finale à Melbourne.

Brillant contre Zverev

Il faut aussi parler de sa prestation contre Alexander Zverev. Un match à sens unique remporté au compte de 6-3, 7-6 (5) et 6-3. 

« Ce fut un match très solide de ma part, a mentionné Shapovalov. Je sentais que je dominais Sasha de la ligne du fond durant les premiers points, donc c’était un bon signe pour la suite. 

« J’ai joué de façon intelligente. J’ai fait un bon travail afin de demeurer patient et de jouer plus rapidement sur mes jeux au service. Je me suis illustré dans plusieurs facettes. »

Seule note discordante : ses 11 doubles fautes. Habituellement, c’est suffisant pour encaisser une défaite. Shapovalov a trouvé une façon de contourner cet aspect négatif. 

« J’aime aller à la limite. Ce n’est pas toujours idéal. C’est sûr que je n’aimerais pas rater de coups ou commettre de doubles fautes, mais ça fait partie du tennis. C’est un jeu d’erreurs. »

À VOIR AUSSI :   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.