/opinion/columnists
Navigation

COVID: donnez-nous un portrait plus juste!

COVID TABLEAU
Capture d'écran

Coup d'oeil sur cet article

Il y a un truc que je n’ai jamais compris durant cette pandémie.

Pourquoi on ne nous a pas donné plus de détails sur les gens qui se retrouvent à l’hôpital pour la COVID ?

DES CHIFFRES QUI NE VEULENT RIEN DIRE

Cent hospitalisations, moi, ça ne me dit rien.

Strictement rien.

Qui sont ces gens qui se retrouvent à l’hôpital ? Aux soins intensifs ?

Ou qui, par malheur, ont succombé au virus ?

Quel est leur âge ? Leur condition médicale ?

Combien d’entre eux sont vaccinés ? Non vaccinés ?

On aurait dû nous dire ça tous les jours. Au lieu de nous lancer de gros chiffres qui frappent l’imaginaire, mais qui, lorsqu’on y pense, ne veulent rien dire. 

Pas parce qu’on veut pointer du doigt tel ou tel groupe et distribuer les blâmes, non. Juste pour avoir un portrait clair de la situation. 

Savoir qui est le plus à risque, qui est le moins à risque. 

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Tenez, on ne cesse, depuis quelque temps, de nous dire qu’on peut être vacciné contre la COVID et quand même se retrouver à l’hôpital, même aux soins intensifs !

« Ça prouve que le vaccin n’est pas efficace », ont tout de suite dit les antivax.

Difficile de les contredire, non ?

Or, la semaine dernière, la journaliste Pauline Gravel, du Devoir, a analysé les chiffres.

Sa conclusion : « Quand on y regarde de plus près, il apparaît que les personnes adéquatement vaccinées qui sont terrassées par la COVID-19 et qui se retrouvent aux soins intensifs sont toutes immunodéprimées ou immunodéficientes en raison d’une greffe d’organe, d’une chimiothérapie, d’une hémodialyse ou d’une maladie auto-immune qui les a empêchées de développer de bonnes défenses immunitaires à la suite de la vaccination... » 

Ça donne un portrait pas mal plus clair de la situation, non ?

UN PORTRAIT PLUS JUSTE

En Suisse, maintenant, on ne se contente plus de lancer des chiffres tous les jours.

Tant de personnes hospitalisées ! Tant de personnes mortes !

On les explique, on les détaille. 

Ça permet aux gens de relativiser. De moins paniquer.

Actuellement, au Québec, si tu es triplement vacciné et si ton système immunitaire se porte bien, tes risques de te retrouver à l’hôpital sont minimes. 

Je cite encore Le Devoir : « On ne peut pas dire “toujours” en médecine, mais on pourra dire que dans 99 % des cas, les gens qui développent une COVID-19 sévère ne sont pas vaccinés ou bien leur vaccination a été inefficace en raison du trop long délai depuis leur dernière dose, en raison de leur âge avancé ou de leur immunodépression imputable à une condition médicale sous-jacente », de dire la Dre Madeleine Durand, spécialiste en médecine interne au CHUM.

POURQUOI CONFINER TOUT LE MONDE ?

D’où la question que de plus en plus de gens se posent : pourquoi confiner tout le monde, même les gens responsables qui ont fait leur devoir de citoyens et qui sont allés chercher leurs trois doses de vaccin, si c’est une minorité de gens qui sont à risque ?

Exigeons le passeport vaccinal comme on le fait présentement, serrons la vis aux non-vaccinés, demandons aux gens immunosupprimés de faire attention, et laissons la grande majorité des gens vivre normalement !

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.