/news/currentevents
Navigation

Décès d’un jeune garçon: chute mortelle d’une paroi d’escalade de 35 mètres

Le garçon est tombé de la falaise située au bout du terrain familial, à Pont-Rouge

Coup d'oeil sur cet article

Des membres de la famille du jeune garçon de 12 ans décédé dimanche à Pont-Rouge se trouvaient à proximité lors de sa chute mortelle, survenue au bout de leur terrain privé, où se trouve une paroi d’escalade de glace.

• À lire aussi: Un jeune de 12 ans sombre dans la Jacques-Cartier

On ne guérit pas de la mort d’un enfant, on apprend à vivre avec, disent souvent des parents endeuillés.

Dans cette tragédie, les proches devront aussi apprendre à composer avec le souvenir d’une vaine tentative de sauvetage.

Deuxième d’une famille de trois enfants, Xavier Lebel a péri accidentellement à la suite d’une chute d’environ 35 mètres, près du chemin du Bois-de-l’Ail.

Le jeune Xavier Lebel, 12 ans, a perdu la vie dimanche après s’être retrouvé dans les eaux glaciales de la rivière Jacques-Cartier, à Pont-Rouge.
Photo tirée de Facebook
Le jeune Xavier Lebel, 12 ans, a perdu la vie dimanche après s’être retrouvé dans les eaux glaciales de la rivière Jacques-Cartier, à Pont-Rouge.

Au bas de la falaise, l’adolescent s’est ensuite retrouvé dans les eaux glaciales de la rivière Jacques-Cartier. Lors de l’impact, la glace a cédé et les premiers sur les lieux ont dû le repêcher.

« C’est malheureux. C’est un site exceptionnel. Ils étaient sur leur terrain. La falaise tombe juste au bout. Le père est très impliqué au sein de la municipalité. La famille veut constamment améliorer le site pour les grimpeurs », a expliqué le maire de Pont-Rouge, Mario Dupont.

Une lueur d’espoir a persisté temporairement. « Il avait des signes vitaux lorsqu’il est parti en ambulance. C’est une situation qu’on ne veut pas vivre. On sympathise beaucoup avec eux. On ne peut pas faire plus », a ajouté M. Dupont.

Inimaginable

La famille est connue à Pont-Rouge notamment en raison de son entreprise.

Diplômés en agriculture et en environnement, les parents ont lancé il y a quelques années une ferme à vocation écologique. Le couple élève de jeunes bœufs à l’herbe, et le troupeau compte désormais une soixantaine de bêtes.

Le jeune sportif fréquentait le Séminaire Saint-François, à Saint-Augustin-de-Desmaures. Xavier et son frère avaient même démarré leur petite entreprise en livrant des œufs frais à vélo.

« De manière plus personnelle, et en tant que père, je ne peux imaginer le chagrin que la famille ressent présentement. Je leur transmets beaucoup d’amour et de courage dans cette épreuve », a mentionné Mathieu Bisson, le conseiller municipal responsable des gens d’affaires.

Un traumatisme

Dimanche, la Sûreté du Québec avait indiqué avoir reçu la confirmation d’un décès alors qu’en soirée, on disait plutôt que le jeune garçon luttait pour sa vie. La triste nouvelle est finalement tombée lundi.

Les pompiers ont utilisé un VTT pour l’évacuer du secteur boisé.
Photo Agence QMI, Marcel Tremblay
Les pompiers ont utilisé un VTT pour l’évacuer du secteur boisé.

Pour des raisons de confidentialité, le CHUL et l’Association canadienne des dons d’organes et de tissus n’ont pas confirmé si d’autres enfants ont pu bénéficier d’un cadeau ultime.

« On parle d’un deuil traumatique qui nécessite de l’accompagnement professionnel. On survit à la mort d’un enfant et puis un jour, on apprivoise la vie avec le disparu qui demeure toujours dans les cœurs des membres de sa famille », explique l’auteure Lynne Pion, spécialiste en gestion du deuil.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.