/news/transports
Navigation

Des abrasifs plus puissants pour éviter les accidents

Coup d'oeil sur cet article

La vague de froid qui persiste au Québec a forcé le ministère des Transports (MTQ) à changer sa méthode de gestion de la chaussée pour les grands axes routiers. 

Sous la barre des -12 °C, les fondants normalement utilisés sur les routes sont beaucoup moins efficaces. Le MTQ doit donc épandre des abrasifs pour tenter de sécuriser les routes.

«Le ministère utilise du sable tamisé ou encore du gravier concassé pour maintenir la sécurité sur les routes», a expliqué Jean-Philippe Langlais, conseiller en communications au ministère des Transports du Québec.

De plus, le froid diminue l’adhérence des pneus, les automobilistes n’ont donc pas le choix de lever le pied. «On invite les gens à réduire leur vitesse, à adapter leur vitesse aux conditions en vigueur, également de garder une bonne distance entre les véhicules», a ajouté Jean-Philippe Langlais.

Les entreprises de remorquage en ont eu plein les bras dans les derniers jours dans la région du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

«Le froid c’est le pire, la semaine passée on a entre 50 et 75 sorties de route», a lancé Tony D’Anjou de Remorquage Provincial Jacques D’Anjou.

Chaque année, le ministère des Transports investit 330 millions de dollars pour entretenir les routes du Québec. Plus de 1600 camions effectuent les opérations d’entretien hivernal sur les 32 000 kilomètres de route de la province.

«Au Bas-Saint-Laurent, Gaspésie, Îles-de-la-Madeleine on parle d’environ 100 000 tonnes de déglaçage qui sont utilisés ou encore 125 000 tonnes d’abrasif», a indiqué Jean-Philippe Langlais.

Le MTQ recommande aux automobilistes de consulter le site Québec 511, ou les conditions routières sont mises à jour en temps réel.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.