/sports/tennis
Navigation

Internationaux d’Australie: Félix Auger-Aliassime en quarts de finale

Internationaux d’Australie: Félix Auger-Aliassime en quarts de finale
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Félix Auger-Aliassime croisera le fer contre le numéro 2 mondial, Daniil Medvedev, en quart de finale des Internationaux d’Australie, après avoir écarté sans grande difficulté son adversaire Marin Cilic, lundi, à Melbourne.

• À lire aussi: Du grand Shapovalov

«FAA» est parvenu à l’emporter sur son rival croate en quatre manches de 2-6, 7-6 (7), 6-2 et 7-6 (4) dans un match palpitant qui a duré 3 h 35 min.

L’athlète québécois de 21 ans, neuvième au classement mondial, a fait une bouchée de son adversaire du jour en réussissant 22 as, alors qu’il a commis quatre doubles fautes contre huit pour Cilic, 27e mondial.

Internationaux d’Australie: Félix Auger-Aliassime en quarts de finale
AFP

Pour le vainqueur, il a fallu un peu de temps pour se mettre en marche, mais une fois la machine ouverte, il a pris une sérieuse option sur la victoire.

«Il frappait tellement bien au début du match. J’ai eu un mauvais jeu à 4-2 et pour le reste de la manche, je pense qu’il jouait mieux que moi. Il faisait tout d’une meilleure façon. Le deuxième set a été serré, mais ce fut le revirement crucial. Vous ne pouvez pas vous permettre de vous retrouver en arrière de deux sets. Ça aurait été compliqué, donc ce fut un moment déterminant. Au troisième, j’ai commencé à me sentir mieux», a-t-il expliqué au site de l’ATP.

Gros défi

Au prochain tour prévu mardi, Auger-Aliassime affrontera un gros morceau en Medvedev. Le Russe a éliminé l’Américain Maxime Cressy en quatre manches de 6-2, 7-6 (4), 6-7 (4) et 7-5.

Internationaux d’Australie: Félix Auger-Aliassime en quarts de finale
AFP

Auger-Aliassime souhaite profiter du rythme acquis dans ses plus récents matchs pour obtenir un premier gain en quatre sorties à vie contre son prochain rival, peu importe le moment précis de leur affrontement.

«Je me sens bien. C’était chaud au départ, le soleil ici en Australie vous frappe solidement. C’est encore tôt dans la journée. J’aurai amplement de temps pour reprendre des énergies d’ici mercredi, donc c’est le scénario parfait.»

À VOIR AUSSI  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.