/sports/tennis
Navigation

Rentrer dans la tête de Medvedev

Félix Auger-Aliassime aura une grosse commande en quarts de finale

Félix Auger-Aliassime a réussi à tirer son épingle du jeu en retour de service face au géant Marin Cilic, au quatrième tour des Internationaux d’Australie.
Photo AFP Félix Auger-Aliassime a réussi à tirer son épingle du jeu en retour de service face au géant Marin Cilic, au quatrième tour des Internationaux d’Australie.

Coup d'oeil sur cet article

Pour un troisième tournoi du Grand Chelem consécutif, Félix Auger-Aliassime s’est qualifié pour les quarts de finale. Grâce à sa victoire contre Marin Cilic, le Québécois devra maintenant en découdre avec le Russe Daniil Medvedev, deuxième joueur mondial. 

• À lire aussi: Internationaux d’Australie: Félix Auger-Aliassime en quarts de finale

Il s’agit de la première fois dans l’histoire des Internationaux d’Australie que deux Canadiens parviennent à se qualifier pour les quarts de finale lors de la même année. En plus d’Auger-Aliassime, il y a Denis Shapovalov. 

Le neuvième joueur mondial aura une grosse commande sur les bras même s’il joue du tennis de qualité depuis le début de la compétition. 

Par contre, Medvedev est humain, comme on l’a constaté lors de son match de quatrième tour contre Maxime Cressy. Il s’est impatienté en traitant son adversaire de « chanceux » durant la troisième manche remportée par l’Américain classé 70e à l’ATP. 

Auger-Aliassime devra donc trouver une façon de déranger le Russe pour avoir une chance de l’emporter. 

« Nous sommes deux joueurs différents, a souligné « FAA ». Si on regarde nos deux derniers affrontements [à la Coupe ATP et aux Internationaux des États-Unis, l’an dernier], je dois modifier certaines choses dans mon jeu. 

« Je n’ai rien à perdre et je dois essayer de faire les choses de façon différente. Je peux essayer de mélanger les choses de toutes les façons possibles. Par contre, la réalité est qu’il est presque le meilleur joueur au monde présentement. »

Un baromètre ?

Ce choc contre Medvedev pourrait être une sorte de baromètre pour le jeune de 21 ans.

« Dans un match quart de finale, tu essayes de te concentrer sur ce que tu peux faire de bien pour l’emporter, a ajouté Auger-Aliassime. Je vais devoir jouer un excellent match et bien servir. 

Félix Auger-Aliassime a réussi à tirer son épingle du jeu en retour de service face au géant Marin Cilic, au quatrième tour des Internationaux d’Australie.
Photo AFP

« Je m’attends à ce que Medvedev me rende la vie difficile et qu’il sera prêt. Je dois l’être tout autant afin de me donner une chance de gagner. »

Une victoire contre l’athlète de 25 ans lancerait un message très fort sur la planète tennis. Ce serait une autre preuve qu’il est arrivé à maturité. 

Brillant contre Cilic

Au quatrième tour, Auger-Aliassime a livré une autre brillante performance. Il a battu le Croate Marin Cilic 2-6, 7-6 (7), 6-2 et 7-6 (4). 

« Ce ne fut pas un match facile contre un adversaire coriace, a-t-il expliqué. À la fin, de ressortir avec la victoire est la chose la plus importante et la plus gratifiante. 

« Il y a eu de bons comme de moins bons moments. De l’emporter en quatre manches, ça me donne la chance de passer au tour suivant et je suis très heureux. »

Avant le tournoi, « FAA » parlait de normalité quant à ses performances en Grand Chelem. Avec son triomphe contre le 27e favori, il s’est qualifié pour les quarts de finale pour la troisième fois de suite dans un événement majeur.

« J’y vais vraiment un jour à la fois. Mon objectif est d’aller le plus loin possible. Tu as ton premier match et tu affrontes un adversaire solide qui tente de te battre. Tu dois trouver une façon de gagner.

« D’avoir à l’esprit que j’ai l’énergie et la force mentale m’aide à faire un long chemin dans ce type de tournoi. » 

Les Canadiens en quarts de finale au tournoi majeur de Melbourne  

  • Mike Belkin (1968) 
  • Milos Raonic (2015, 2016, 2017, 2019 et 2020) 
  • Denis Shapovalov (2022)  
  • Félix Auger-Aliassime (2022)

Résultats de « FAA » dans les derniers événements du Grand Chelem  

  • Wimbledon : quarts de finale (2021) 
  • Internationaux des États-Unis : demi-finale (2021) 
  • Internationaux d’Australie : quarts de finale (2022)   

Une saine rivalité avec Shapovalov 

Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov œuvrent dans un sport individuel et ils ont les mêmes objectifs de carrière en tête. Est-ce que la rivalité est saine entre eux ?

« On se motive mutuellement, mais pas de façon directe, a expliqué le Québécois. Nous avons une bonne relation, mais en même temps, on se pousse de la bonne façon.

« Je crois que ça permet de mieux diviser la pression sur nos épaules. C’est très bien de pouvoir compter sur un compatriote qui joue bien en même temps que toi. 

« Nous avons vécu des moments incroyables ensemble lors des tournois par équipe. Je suis d’avis que rien n’aurait pu se concrétiser seulement avec la contribution d’un de nos deux. »

Un pays de tennis

Auger-Aliassime et Shapovalov regardent les matchs de l’autre lorsque leur horaire le leur permet.  

« J’ai vu la fin de son match contre [Alexander] Zverev. Je suis content de voir que nous sommes constants. C’est une belle démonstration pour le Canada. 

« Avec notre victoire à la Coupe ATP et notre parcours dans ce tournoi, c’est un bel accomplissement pour chacun de nous. J’espère que ça peut donner de l’espoir aux autres joueurs canadiens. Ils peuvent voir que c’est possible. 

« Je crois fermement que d’autres Canadiens peuvent réaliser ce type d’exploit même si nous ne sommes pas un pays de tennis à la base. Nous en sommes maintenant un. On l’a démontré à plus d’une occasion. »
 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.