/world/usa
Navigation

Elle meurt lors d’une «date» avec un homme rencontré sur une application

Elle meurt lors d’une «date» avec un homme rencontré sur une application
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Une jeune femme de 23 ans, retrouvée morte peu de temps après avoir rencontré un homme par le biais d’une application de rencontre, a fait une surdose de drogue, selon le rapport du coroner, qui a classé l’affaire comme un accident. 

• À lire aussi: Il tue une maman en roulant en fou

Lauren Smith-Fields, de Bridgeport au Connecticut, a avalé un cocktail de drogues, incluant du fentanyl avec de l’alcool.

Le coroner en chef a publié son rapport lundi, un mois après la découverte de la jeune femme inanimée dans son appartement. 

En plus du fentanyl, des substances comme de la prométhazine, du hydroxyzine, et l’alcool ont été trouvées dans son sang. Le fentanyl est un antidouleur alors que les autres substances sont des médicaments contre les allergies. 

Elle meurt lors d’une «date» avec un homme rencontré sur une application
Instagram

L’enquête n’a pas encore permis de déterminer de quelle manière la jeune femme s’était procuré ces substances ni comment elle les aurait consommées.  

La jeune femme a passé la soirée avec Matthew LaFountain, un homme blanc de 37 ans, qui n’a pas été accusé. 

L’homme a déclaré à la police que lui et la jeune femme, qu'il ne connaissait que depuis trois jours, avaient passé la nuit du 12 décembre dernier à boire de la tequila, à manger et à regarder un film. 

Il l’a retrouvée morte le lendemain matin dans les draps ensanglantés. Il a immédiatement alerté les autorités, peut-on lire sur le MailOnline. 

La famille de la victime a toutefois accusé la police de Bridgeport d'avoir été peu réactive dans l’enquête, et d’avoir fait preuve d'insensibilité raciale dans sa façon de gérer le dossier. Ces proches comptent intenter une action en justice alléguant des violations des droits civils. Une marche en hommage à la victime a aussi été organisée. 

Elle meurt lors d’une «date» avec un homme rencontré sur une application
Instagram

Lundi, le maire de Bridgeport, Joe Ganim, a lancé une enquête interne sur la gestion de l’enquête par le service de police. 

La famille a affirmé que les policiers avaient mis trop de temps à les informer du décès de la jeune femme. Les enquêteurs ont ensuite demandé aux proches de cesser d'appeler pour obtenir des mises à jour.

Les policiers affirment avoir attendu le résultat de l’autopsie avant de lancer l’enquête, mais certaines informations auraient pu être analysées, comme les messages du compte Bumble de la victime, ce qui n’est pas une tâche facile. 

Selon le rapport de police obtenu par le MailOnline, la jeune femme avait demandé à son «match» 40 $ pour se faire faire les ongles.

L’homme aurait affirmé aux policiers que Lauren Smith-Fields est tombée malade et a vomi dans sa salle de bain. Les deux ont ensuite continué à boire des boissons mélangées à la tequila. Ils auraient joué à des jeux, mangé de la nourriture et commencé à regarder un film lorsque Smith-Fields aurait reçu un message texte. Elle serait sortie chercher quelque chose puis, à son retour, serait allée dans sa salle de bain pendant 10 à 15 minutes.

Elle meurt lors d’une «date» avec un homme rencontré sur une application
Instagram

L’homme a trouvé qu’elle agissait de manière étrange, mais qu’il ne se sentait pas en position de lui dire quoi que ce soit, car il ne la connaissait pas très bien, indiquerait le rapport. 

Le couple aurait continué à regarder le film, a terminé la bouteille de tequila avant de s'endormir sur le canapé. 

Matthew LaFountain l'aurait portée dans sa chambre et les deux se seraient endormis à cet endroit. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.