/sports/football
Navigation

Antonio Brown envisage de poursuivre les Buccaneers

Antonio Brown envisage de poursuivre les Buccaneers
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-receveur de passes des Buccaneers de Tampa Bay Antonio Brown a indiqué mardi avoir l’intention de poursuivre son ancienne équipe en justice pour diffamation et pour fin de contrat injustifiée au début du mois. 

• À lire aussi: Prolongation dans la NFL: «On doit pousser le règlement encore plus loin»

• À lire aussi: Un match qui vaut toute une saison!

Le 2 janvier, lors d’un match contre les Jets de New York, Brown a tout bonnement décidé de quitter le terrain torse nu et de ne jamais revenir. Les «Bucs» ont mis fin à leur association avec le footballeur de 33 ans quatre jours plus tard.    

Brown estime désormais qu’il était trop blessé pour continuer à jouer et que l’entraîneur-chef Bruce Arians n’a pas voulu l’écouter. L’athlète controversé souhaiterait ainsi poursuivre les Buccaneers afin de rembourser les frais de son opération à la cheville, mais aussi de déposer un grief en diffamation au civil, puisque l’équipe aurait prétendu qu’il avait «eu un épisode de santé mentale», a-t-il expliqué mardi à l’émission «Real Sports with Bryant Gumbel», sur les ondes de HBO.

L’avocat de Brown, Sean Burstyn, a déclaré que la réputation de son client avait été entachée par l’organisation de Tampa Bay, qui laisse croire que le joueur n’est «pas apte à faire du bon travail sur le terrain».

«Traîner les gens dans la boue et jouer avec leur santé mentale, vous savez, c’est injuste et malheureux», a expliqué Brown, qui dit vouloir «beaucoup, beaucoup d’argent» des Buccaneers.

Le soir même de l’incident du 2 janvier, Arians avait été plutôt respectueux dans ses commentaires d’après-match. «C’était plutôt difficile. Je lui souhaite du bonheur. J’espère qu’il trouvera de l’aide s’il en a besoin. C’est très dur pour moi parce que je tiens à lui.»

À sa deuxième saison en Floride, Brown a disputé sept rencontres, captant 42 ballons pour des gains de 545 verges et quatre touchés.

À VOIR AUSSI   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.