/sports/hockey/canadien
Navigation

Canadien : L’impossible casse-tête

«Comme tout le monde, je trouve ça frustrant» – Dominique Ducharme

Canadien : L’impossible casse-tête
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Dominique Ducharme reste le capitaine du bateau. Mais quand l’équipe croule au 32e et dernier rang de la LNH, le maître à bord cherche désespérément à ralentir le naufrage. 

• À lire aussi: Les Oilers vraiment de retour?

• À lire aussi: Carey Price: un dossier toujours nébuleux

• À lire aussi: Canadien: des joueurs reviennent, d’autres, non

Il n’y a pas de potion magique avec le Canadien. À la mi-saison, le CH a un horrible dossier de 8-26-7. 

Invité à faire un bilan des 41 premiers matchs de la saison, Ducharme a regardé en direction de l’infirmerie pour offrir une possible explication à ce désastre. 

« Comme tout le monde, je trouve ça frustrant, a dit Ducharme. À partir du premier jour du camp, nous avons reçu de mauvaises nouvelles. On dirait que ça n’a jamais lâché. On croyait au début de notre dernier voyage qu’on était finalement pour obtenir des renforts avec des retours au jeu. On pensait enfin atteindre pratiquement notre formation régulière. Mais ça semble vouloir se poursuivre. Joel Armia et Cole Caufield ont testé positifs à la COVID, Jonathan Drouin et Christian Dvorak ont subi des blessures. Jake Allen s’est aussi blessé. Il n’y a rien qu’on peut faire, il faut vivre avec. C’est frustrant. »

« C’est comme d’essayer de construire un casse-tête en mouvement, a-t-il poursuivi. La face du casse-tête change continuellement. Quand tu commences à bâtir de quoi avec un groupe, il y a trois joueurs qui partent et deux qui reviennent et qui n’ont pas joué depuis longtemps. C’est difficile de créer une synergie. C’est un défi, c’est frustrant, mais il faut vivre avec. »

L’entraîneur-chef du Canadien, Dominique Ducharme, estime qu’il communique bien avec ses joueurs.
Photo Pierre-Paul Poulin
L’entraîneur-chef du Canadien, Dominique Ducharme, estime qu’il communique bien avec ses joueurs.

Un million de défis

Ducharme l’a dit plus d’une fois au cours des dernières semaines. Il n’abandonnera pas malgré le contexte pénible. 

L’homme de 48 ans a parlé rapidement de ses sentiments personnels vis-à-vis cette saison cauchemardesque. 

« C’est frustrant, ce n’est pas facile de décrocher, a-t-il précisé. Mais ça fait partie de notre travail. Il n’y a personne qui est content, qui est satisfait de notre fiche. On veut être meilleurs. On a un million de défis, il faut vivre avec et s’en sortir. Des fois, c’est la façon que tu fais face à l’adversité. Comment tu te comportes, comment tu réagis. Je me concentre là-dessus. Je me présente tous les jours avec les joueurs. Au Minnesota, on n’était pas bons. Nos joueurs voient la même chose. On veut une bonne deuxième moitié de saison. » 

La communication

À sa première conférence de presse, Kent Hughes avait mentionné son désir de miser sur un « coach » moderne. Malgré ses cheveux blancs, Ducharme rentre fort possiblement dans cette catégorie. 

À l’arrivée de Jeff Gorton dans le rôle de vice-président des opérations hockey et à celle de Hughes dans le siège de DG, Ducharme a répété sensiblement le même discours, celui d’un entraîneur qui a toujours des choses à prouver et qui reste en constante évaluation. 

Dans son rôle d’entraîneur en chef, il doit jongler entre préparer des stratégies et des schémas de jeux pour son équipe, mais aussi garder une bonne communication avec l’ensemble de ses joueurs. 

« Il y a beaucoup de communication avec les joueurs, a-t-il dit. J’aime leur dire quand c’est bien et quand ce n’est pas bien. Je leur dis quand ils ont des choses à améliorer. Je dois avoir cette ligne de communication, connaître chaque joueur pour savoir comment ils vont réagir. Peser sur les bons boutons, ça fait partie de coacher. Avec le temps, j’ai toujours fonctionné comme ça. Je ne changerai pas, je resterai le même. J’ajoute toujours des détails, des façons de faire. Le noyau de ta personnalité, ça ne change pas. » 

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.