/news/coronavirus
Navigation

Déconfinement: les propriétaires de spas en colère contre le gouvernement

Déconfinement: les propriétaires de spas en colère contre le gouvernement
Courtoisie Bianca Des Jardins / Strom Spa

Coup d'oeil sur cet article

Les propriétaires de spas fulminent contre l’incohérence des décisions du gouvernement Legault, alors que leurs établissements ne sont pas autorisés à rouvrir dans le sillage des assouplissements décidés mardi. 

Le premier ministre François Legault a évoqué une prochaine levée des restrictions pour les gyms et les spas, mais sans donner de date précise. 

L’Association québécoise des spas (AQS) trouve «inconcevable» que leur industrie, porteuse davantage de bienfaits que de risques pour la population, passe à la trappe dans les plans de déconfinement de Québec.

Une décision d’autant plus incompréhensible que des établissements comme les salles de spectacles et les arénas sont autorisés à recevoir jusqu’à 500 personnes, selon l’organisme. 

«Il est clair que le premier ministre du Québec et le ministre de la Santé ne comprennent pas comment fonctionne notre industrie. Je leur lance une invitation. Venez visiter nos établissements spas, vous découvrirez le non-sens de votre décision», a indiqué dans un communiqué Véronyque Tremblay, présidente-directrice générale de l'AQS, mardi. 

L’AQS soutient que les propriétaires de spas ne peuvent plus supporter les pertes financières causées par les fermetures récurrentes, alors qu’ils ont dû travailler fort pour maintenir «en survie» une industrie pourtant en plein essor. 

Un sondage récent révélait que 52 % des membres de l’AQS ont perdu plus de 200 000 $ en l’espace d’un seul mois. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.