/news/politics
Navigation

Ottawa élargit une opération de formation militaire en Ukraine

Coup d'oeil sur cet article

Justin Trudeau a annoncé l’élargissement et la prolongation de l’opération UNIFIER, une mission de formation militaire en place depuis 2015 et menée par les Forces armées canadiennes (FAC) en Ukraine.

• À lire aussi: Ukraine : séquence diplomatique à Paris, Washington s’attend à une attaque russe imminente

• À lire aussi: Trudeau devrait appeler Poutine, conseille l’ambassadeur russe au Canada

Cette nouvelle contribution à la sécurité de l’Ukraine s’élève à 340 millions $ et s’étendra sur une durée de trois ans.

Les FAC déploieront 60 autres membres, s’ajoutant aux 200 militaires déjà sur place. M. Trudeau a indiqué que le Canada pourrait déployer jusqu’à 400 membres des FAC.

«Nous sommes là pour démontrer la solidarité de l’Occident par rapport au peuple ukrainien et pour démontrer que nous cherchons effectivement une solution diplomatique, mais nous allons être là pour appuyer l’Ukraine dans le besoin», a dit M. Trudeau lors d’un point de presse avec plusieurs membres de son cabinet à Ottawa mercredi.

«Nous savons que la solution à cette tension doit être diplomatique et non militaire», a-t-il ajouté.

De l’équipement «non létal» sera envoyé, comme de l’armurerie et de l’équipement de surveillance à la fine pointe, mais aucune arme en tant que telle, malgré la demande en ce sens de l’ambassadeur ukrainien au Canada.  

  • Écoutez Jean-François Lisée et Thomas Mulcair au micro de Richard Martineau sur QUB radio :

«Nous avons des centaines de chars et de véhicules blindés russes déployés le long de la frontière ukrainienne et dans les parties occupées du territoire ukrainien. Face au risque d'une nouvelle invasion russe, nous devons défendre notre territoire. Le Royaume-Uni et les États-Unis ont déjà expédié l'équipement militaire et nous apprécierions que le Canada fasse de même», faisait savoir l’ambassade dans un communiqué vendredi dernier.

La ministre de la Défense, Anita Anand, a souligné que l’opération UNIFIER revêtait une importance majeure aux yeux des alliés de l’OTAN et de l’Ukraine.

Le Canada renforcera aussi son corps diplomatique en Ukraine, a annoncé la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly. Celle-ci a ajouté que de plus amples sanctions pourraient tomber sur la Russie advenant une agression. La nature des sanctions potentielles n’a pas été dévoilée.

Mardi, Ottawa a demandé aux familles des diplomates travaillant en Ukraine de quitter le pays, suivant ainsi les traces de ses partenaires américain, britannique et australien.

Ottawa a annoncé la semaine dernière un prêt de 120 millions $ à l’Ukraine afin d’aider à assurer sa viabilité financière.

Questionné à savoir si les militaires déployés pourraient participer à une éventuelle confrontation armée, M. Trudeau a institué que la mission du Canada n’en était pas une de combat.

Les conservateurs déplorent «l’inaction»

Le Parti conservateur déplore le fait que le Canada se refuse d’envoyer de l’armement.

«L’Ukraine a clairement demandé au gouvernement Trudeau ce dont elle a besoin pour se défendre : des armes de défense létales. Les gouvernements des États-Unis, du Royaume-Uni, de la Pologne, de la Lituanie, de la Lettonie, de l’Estonie, de la République tchèque et d’autres pays ont déjà fourni des armes de défense létale à l’Ukraine», écrivent les porte-paroles conservateurs de la Défense et des Affaires étrangères dans un communiqué.

«Aujourd’hui, le premier ministre Trudeau avait l’occasion de faire ce qu’il fallait et de soutenir l’Ukraine contre l’agression de la Russie en lui fournissant des armes de défense létales. Il ne l’a pas fait».

Michael Chong et Kerry-Lynne Findlay estiment que l’«inaction» de Justin Trudeau «remet en question le soutien du gouvernement libéral à l’Ukraine dans sa lutte contre les attaques de la Russie».

«Le temps des demi-mesures est révolu depuis longtemps. L’Ukraine a besoin du soutien du Canada et, aujourd’hui, M. Trudeau l’a laissée tomber.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.