/opinion/columnists
Navigation

La Poule, spécial déconfinement

Coup d'oeil sur cet article

« Mesdames et messieurs, mon nom est Sébastien Benoit, bienvenue à La Poule, spécial déconfinement ! 

Comme on vous l’a annoncé un peu plus tôt cette semaine, le gouvernement va annoncer quels établissements pourront ouvrir leurs portes au cours des prochains jours !

Bonjour, monsieur le premier ministre !

– Bonjour Sébastien !

– Alors le principe est simple. Comme vous pouvez le constater, monsieur Legault a deux gros pots devant lui. 

Un pot contenant les noms de différents types de commerces : salles de quilles, restos, salons de massage, lieux de culte, clubs échangistes, salles où on lance des haches pour se défouler, clubs de bridge, animaleries, pistes de go-kart, gyms, etc.  

Et un pot contenant des dates.

Il s’agit de piger tour à tour une date et un lieu. 

Alors, monsieur le premier ministre, vous êtes prêt ?

– Toujours !

– Alors, pigez une date ! »

Le PM pige un papier et le tend à Sébastien Benoit.

« Le 31 janvier ! J’ai dit : le 31 janvier ! Maintenant, pigez un lieu, monsieur Legault ! [Monsieur Legault s’exécute] Oh là là, ça va faire plaisir à beaucoup de gens, ça ! Imaginez-vous, mesdames et messieurs, que le premier ministre a pigé... les restos ! Oui, les restos vont ouvrir dans cinq jours ! »

Musique. Des ballons et des confettis tombent du plafond. On voit Martin Picard pleurer dans la salle.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

« Et maintenant, monsieur le premier ministre, une autre date et un autre lieu. [Le PM pige deux papiers et les remet à Sébastien Benoit] Ah, encore une autre grande nouvelle... Monsieur Legault a pigé le 7 février et... »

Roulement de tambours. On sent que la nervosité du public est à son comble. 

« Les salles de spectacles !!!! OUI !!!! OUI !!!! Ah, c’est fantastique, monsieur le premier ministre, merci ! Merci !

– De rien, Sébastien ! Je vous avoue que je suis soulagé, j’avais peur de choisir les peep-shows ou les salons de chicha !

— Ahahah, je vous comprends ! [Les deux rigolent] Je crois qu’il faut rappeler, monsieur le premier ministre, que cette loterie respecte les critères scientifiques les plus rigoureux !

– Oh oui, c’est important de le dire. La Santé publique a approuvé toutes les combinaisons possibles pouvant résulter de ce tirage. Par exemple, si j’avais choisi “les bars de danseuses” et “le 24 avril”, c’était parfaitement cachère ! Car tous les facteurs, et je dis bien TOUS les facteurs ont été pris en compte : la qualité de l’aération desdits bars, la quantité de sueur émise par les employés, la dimension des cabines... C’est SCIEN-TI-FI-QUE ! 

Si on dit que les théâtres peuvent ouvrir le 7 février et non le 5 ou le 3, Sébastien, c’est qu’il y a des raisons ! 

– Voilà qui nous rassure ! Le temps file, monsieur le premier ministre, il est maintenant temps de piger le nom des 10 infirmières chanceuses qui pourront gagner une soirée au resto et au théâtre. 

– Oui ! Quoique, Sébastien, entre vous et moi... pas sûr qu’elles aient le temps d’y aller ! Comme je l’ai dit hier : la situation est toujours aussi critique dans les hôpitaux ! » 

  • Écoutez Richard Martineau sur QUB radio:   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.