/news/education
Navigation

Qualité de l’air dans les classes: ouvrir les fenêtres ne doit pas être la solution, dit QS

La députée solidaire Christine Labrie
Photo d'archives La députée solidaire Christine Labrie

Coup d'oeil sur cet article

Québec solidaire reproche au ministre Jean-François Roberge d’avoir dépensé des millions de dollars d’argent public pour installer des lecteurs de CO2 dans les classes, sans toutefois s’en servir pour apporter les correctifs dans les écoles où la qualité de l’air est mauvaise.

• À lire aussi: Qualité de l’air en classe: encore des fenêtres ouvertes à -20 degrés

• À lire aussi: Encore des fenêtres ouvertes: les élèves gèlent dans des écoles en plein hiver

• À lire aussi: Fenêtres ouvertes à l'école: le confort en classe avant la qualité de l’air, dit Québec

Ouvrir les fenêtres pour réduire le niveau de dioxyde de carbone dans un local, au risque que les élèves gèlent en classe en raison du froid, ne doit pas être une solution définitive, plaide la députée Christine Labrie.

« Je ne comprends pas pourquoi ils ont investi des millions de dollars pour installer des lecteurs de CO2, qui peuvent être un outil pertinent dans la gestion de la ventilation, s’ils ne se servent pas de ces résultats-là pour apporter les correctifs nécessaires ! » insiste-t-elle.

Lorsque les appareils électroniques détectent des taux de concentration trop élevés de dioxyde de carbone, le gouvernement doit installer des échangeurs d’air ou acheter des purificateurs d’air, a renchéri la députée de Sherbrooke.

C’est ce qu’a fait l’Ontario, qui a doté ses classes de 70 000 purificateurs d’air pour assurer une meilleure qualité de l’air et limiter les risques de transmission de la COVID-19 dans les écoles.

Christine Labrie n’a pas l’intention de lâcher le morceau. Elle juge inacceptable que l’ouverture des fenêtres en plein hiver soit la seule solution pour une meilleure ventilation dans les écoles.

  • Écoutez l'entrevue de Sophie Durocher avec Michel Alsayegh sur QUB radio :

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.