/news/currentevents
Navigation

James William Awad: «c’était un spectacle tout simplement»

Coup d'oeil sur cet article

La conférence de presse singulière de James William Awad a causé plusieurs maux de tête à tous les experts en communications en gestion de crise.

• À lire aussi: Awad est aussi un chanteur bling bling

• À lire aussi: Un gym d’Awad ouvert, malgré les règles de Québec

• À lire aussi: Étrange «conférence de presse»: le cirque Awad continue

«Le terme surréaliste est bon parce qu’il défie tous les codes, il fait absolument tout ce qu’il ne devrait pas faire s’il était conseillé. C’est à se demander d’ailleurs s’il ne fait pas exprès de faire le contraire de ce qu’il faudrait», explique Ann-Florence Brouillard, directrice générale de Brouillard communication.  

  • Écoutez l’entrevue de Benoit Dutrizac avec Yves Poirier, journaliste à TVA Nouvelles sur QUB radio :   

Les étapes choisies par M. Awad font sursauter la spécialiste, notamment avec les drapeaux et l’arrivée de l’homme d’affaires en descendant les escaliers de l’immeuble.

«Son début de message est d’accuser un tiers parti, ce qui n’est vraiment pas conseillé en communication de crise. Par la suite, avant de faire des excuses qui vont venir un peu plus tard et qui sont très minces, il plogue un évènement pour sa compagnie, ce qui a encore moins de sens», mentionne Mme Brouillard.

Selon la spécialiste, James William Awad fait tout pour garder l’attention sur lui. Certains de ses collègues comparaient même la saga le concernant à une téléréalité.

«On est tous tombés en bas de notre chaise. On est tous surpris de l’ampleur que cela a prise également. Assurément, il donne un bon "show" et on lui donne de l’attention également donc cela alimente la vague», dit la directrice de Brouillard communication.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.