/entertainment/music
Navigation

«Je dois être plus patiente» - Céline Dion

«Je dois être plus patiente» - Céline Dion
AFP

Coup d'oeil sur cet article

En octobre dernier, par voie de communiqué, Céline Dion annonçait souffrir de spasmes musculaires sévères et persistants et devoir reporter une série de spectacles. Quatre mois plus tard, le problème n’étant toujours pas réglé, la chanteuse s’est résolue à annuler la fin de sa tournée «Courrage» en Amérique du Nord. 

Au mois de mai 2021, Céline était particulièrement fière d’annoncer son retour sur scène à Las Vegas après une année d’arrêt en raison de la pandémie, mais dès octobre, elle avait été forcée de reporter une série de spectacles. La star, qui devait remonter sur scène le 9 mars prochain à Denver et se produire dans une quinzaine de villes nord-américaines jusqu’au 22 avril, se voit contrainte d’annuler ses concerts.

Une décision prise à contrecœur

C’est en ces mots qu’elle a expliqué la situation: «J’espérais vraiment être prête à remonter sur scène maintenant, mais je constate que je dois être plus patiente et suivre les recommandations de mes médecins. Nos spectacles demandent beaucoup d’organisation et de préparation, et nous devons donc prendre aujourd’hui des décisions qui affecteront les plans dans deux mois. Je serai tellement heureuse quand je retrouverai la santé, que la pandémie sera derrière nous et que je monterai sur

scène à nouveau. En attendant, j’ai été très touchée par tous les messages d’encouragement que vous m’avez envoyés sur les réseaux sociaux. Je ressens votre amour et votre soutien, et ça compte énormément pour moi.» On sait d’ores et déjà que la portion européenne sera préservée. Si les choses se déroulent comme prévu, la tournée devrait débuter le 25 mai en Angleterre.

Un début d’année éprouvant

La prise de pareille décision s’ajoute au reste, car janvier est une période de l’année particulièrement chargée pour l’artiste, qui souligne le départ de deux importants piliers de sa vie. C’est sur son compte Instagram qu’elle rendait hommage à René, le 14 janvier dernier. «Je mentirais si je disais que je vais bien.

Je pense à toi au moins cent fois, car dans l’écho de ma voix, j’entends tes mots comme si tu étais là... Tu me manques.» Trois jours plus tard, c’était le deuxième anniversaire du décès de sa mère, Thérèse Tanguay. Le 30 mars prochain, Céline soufflera 54 bougies. Nous lui souhaitons de tout cœur de recouvrer la santé afin de poursuivre son rêve de toujours: chanter.

À voir aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.