/sports/hockey
Navigation

La LHJMQ change son fusil d’épaule

Les propriétaires acceptent de reprendre l’action à partir du 3 février, à huis clos

Quebec
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

La LHJMQ ne sera plus la seule des trois ligues juniors canadiennes à ne pas être en action. Les 18 propriétaires du circuit ont entériné à l’unanimité, vendredi, une proposition visant un retour au jeu le 3 février prochain.

• À lire aussi: C'est quoi un «coach moderne» au hockey?

Du 3 au 6, les rencontres seront disputées à huis clos en raison des restrictions sanitaires toujours en vigueur au Québec puis, à partir du 7 février, les formations pourront accueillir un maximum de 500 spectateurs dans leur enceinte, comme le prévoit l’assouplissement visant les salles de spectacles.

Rappelons qu’au début du mois de janvier, une note de service interne avait été envoyée aux équipes les informant qu’il n’y aurait pas de retour à la compétition tant et aussi longtemps que le gouvernement provincial ne permettrait pas aux amphithéâtres d’accueillir au moins 50 % de leur capacité maximale.

Toutefois, la situation a évolué au cours des dernières semaines et plusieurs joueurs commençaient à penser à retourner à la maison. Certains joueurs laissaient planer à la LHJMQ la possibilité de s’exiler aux États-Unis pour y joindre des ligues non sanctionnées afin de pouvoir jouer et ne pas prendre de retard sur les hockeyeurs d’ailleurs dans le monde qui, pour la majorité, n’ont jamais vraiment arrêté.

La LHJMQ demeure décidée à compléter son calendrier de 68 matchs.
Photo d’archives
La LHJMQ demeure décidée à compléter son calendrier de 68 matchs.

Sacrifices

La LHJMQ demeure décidée à compléter son calendrier de 68 matchs.

Il faut dire aussi que le circuit Courteau tient mordicus à compléter son calendrier de 68 parties cette saison afin de remplir ses exigences envers ses commanditaires, mais également envers les détenteurs d’abonnements de saison.

«Ça fait deux mois qu’on est arrêtés. On a des joueurs de hockey junior qui sont à l’entraînement depuis trois semaines et qui ont le goût de jouer au hockey. On veut leur permettre de continuer à se développer. Pour la plupart d’entre eux, c’est une saison importante pour leur avenir. Ils sont tous à l’école et ont des résultats comme ils n’ont jamais eus. C’est une reconnaissance de la part des propriétaires même s’il s’agit d’un sacrifice énorme de la part des 18 équipes», a expliqué le président des Remparts de Québec, Jacques Tanguay.

La LHJMQ devra maintenant réaménager son calendrier qui sera dévoilé lundi. Le circuit devra notamment se pencher sur la question des équipes de la Nouvelle-Écosse – les Mooseheads d’Halifax et les Eagles du Cap-Breton – ainsi que les Islanders de l’Île-du-Prince-Édouard.

Les deux premières ne pourront disputer de match à domicile avant le 14 février, comme le prévoient les règles dans cette province. Ils disputeront donc leurs premiers matchs sur la route, avant de retrouver leur domicile à la Saint-Valentin. Quant aux Islanders, ils devraient eux aussi débuter sur la route en attendant la suite, mais ne savent toujours pas quand ils pourront retrouver leur domicile.

Coupe Memorial retardée?

Si tout se déroule comme prévu, la LHJMQ conclura son calendrier régulier le 1er mai. Les séries débuteront quatre jours plus tard, le 5, et se termineront au plus tard le 15 juin.

Le tournoi de la Coupe Memorial devra donc être reporté d’au moins deux semaines, lui qui est pour l’instant prévu du 3 au 12 juin à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick.

À VOIR AUSSI    

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.