/sports/hockey
Navigation

David Pelletier: à l’emploi des Oilers

David Pelletier: à l’emploi des Oilers
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

Quand il était plus jeune, David Pelletier préférait le hockey au patinage artistique, mais pas sa mère Murielle... Quoi qu’il en soit, il aura fini par atteindre la Ligue nationale de hockey (LNH), lui qui est actuellement à l’emploi des Oilers d’Edmonton à titre d’entraîneur en patinage. 

• À lire aussi: «Je n’échangerais mes Jeux avec personne»

«J’ai été forcé à faire un sport, résume Pelletier avec franchise. Je pense que ma mère a un peu vécu son rêve à elle en inscrivant ses trois fils au patinage artistique. Nous, on haïssait ça...»

Originaire de Sayabec, dans la vallée de la Matapédia, Pelletier est maintenant beaucoup plus passionné par ce qu’il fait au quotidien, lui qui s’occupe notamment du développement des joueurs. En plus de visiter régulièrement les espoirs des Oilers, il travaille aussi avec les vedettes de la LNH, dont Connor McDavid.

«Tu n’enseignes pas à Picasso comment faire de la peinture, dit-il toutefois, avec humour, en évaluant son travail auprès de McDavid. On se voit assez souvent, on a une bonne relation, mais je me tiens au centre de la glace et s’il veut me consulter, il vient me voir.»

Un golfeur dans la famille

Habitant à Edmonton, Pelletier, 47 ans, apprécie sa vie actuelle, lui qui tente de conserver un certain équilibre.

«Mon fils Jesse a maintenant 14 ans, mentionne-t-il. Il a joué au hockey, mais il s’est maintenant tourné vers le golf, dans un programme sport-études. Il a toujours aimé ça, le golf, et c’est un bon joueur. C’est important pour moi qu’il choisisse un sport qu’il aime... Et s’il avait voulu jouer de la flûte, il aurait joué de la flûte.»

Pelletier s’était marié avec son ancienne partenaire Jamie Salé en décembre 2005, mais ils ont divorcé en 2010. Jesse est né de cette union. Malgré leur séparation, les deux athlètes ont continué à présenter des spectacles de patinage artistique ensemble pendant des années. Salé a pour sa part vécu un second mariage, cette fois avec l’ancien hockeyeur Craig Simpson, qui a d’ailleurs principalement joué avec... les Oilers.

Sept médailles d’or pour le Canada    

L'attaquant Mario Lemieux du Canada salue de la plate-forme des médailles lors des cérémonies sur la glace après la défaite du Canada contre les États-Unis 5-2 pour remporter la médaille d'or en hockey sur glace masculin, aux Jeux olympiques d'hiver de Salt Lake 2002 à Salt Lake City, le 24 février , 2002. Il s'agissait de la première médaille d'or olympique du Canada en hockey sur glace masculin en 50 ans.
REUTERS/Shaun Best
L'attaquant Mario Lemieux du Canada salue de la plate-forme des médailles lors des cérémonies sur la glace après la défaite du Canada contre les États-Unis 5-2 pour remporter la médaille d'or en hockey sur glace masculin, aux Jeux olympiques d'hiver de Salt Lake 2002 à Salt Lake City, le 24 février , 2002. Il s'agissait de la première médaille d'or olympique du Canada en hockey sur glace masculin en 50 ans.

 

Le Canada a obtenu 17 médailles, dont sept d’or, aux Jeux olympiques de Salt Lake City, en février 2002  

David Pelletier: à l’emploi des Oilers
REUTERS/Mike Blake

  

  • Équipe canadienne féminine de hockey sur glace     
  • Équipe canadienne masculine de hockey sur glace     
David Pelletier: à l’emploi des Oilers
REUTERS/Andy Clark

 

  • Catriona Lemay Doan – patinage de vitesse longue piste (500 m)    
  • Jamie Salé / David Pelletier – patinage artistique (couple)     
La skieuse de fond Beckie Scott du Canada célèbre la médaille de bronze lors de la compétition féminine de poursuite combinée à Soldier Hollow aux Jeux Olympiques d'hiver de Salt Lake 2002, le 15 février 2002. Scott a remporté la médaille de bronze avec un temps combiné de 25 minutes, 09.90 secondes.
REUTERS/Kevin Lamarque
La skieuse de fond Beckie Scott du Canada célèbre la médaille de bronze lors de la compétition féminine de poursuite combinée à Soldier Hollow aux Jeux Olympiques d'hiver de Salt Lake 2002, le 15 février 2002. Scott a remporté la médaille de bronze avec un temps combiné de 25 minutes, 09.90 secondes.

 

  • Beckie Scott – ski de fond (poursuite) *    
  • Marc Gagnon – patinage de vitesse courte piste (500 m)     
Marc Gagnon, du Canada, est sur le podium avec la médaille d'or qu'il a remportée lors de la finale masculine de 500 m sur piste courte aux Jeux olympiques d'hiver de Salt Lake 2002, le 23 février 2002. Le canadien Jonathan Guilmette a remporté l'argent et l'américain Rusty Smith a remporté le bronze.
REUTERS
Marc Gagnon, du Canada, est sur le podium avec la médaille d'or qu'il a remportée lors de la finale masculine de 500 m sur piste courte aux Jeux olympiques d'hiver de Salt Lake 2002, le 23 février 2002. Le canadien Jonathan Guilmette a remporté l'argent et l'américain Rusty Smith a remporté le bronze.

 

  • Relais masculin – patinage de vitesse courte piste        

*Beckie Scott a obtenu sa médaille d’or, deux ans plus tard, après la disqualification pour dopage des deux athlètes l’ayant devancée.

À voir aussi    

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.