/sports/football/alouettes
Navigation

Jeshrun Antwi prolonge son séjour avec les Alouettes

Jeshrun Antwi prolonge son séjour avec les Alouettes
Dominic Chan / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le joueur canadien Jeshrun Antwi a suffisamment bien fait lors de sa première saison pour mériter une nouvelle entente avec les Alouettes de Montréal.

Lundi, le club de la Ligue canadienne de football (LCF) a annoncé que le porteur de ballon de 24 ans avait paraphé un contrat de deux saisons. 

«Le retour de Jeshrun se veut une excellente nouvelle pour les Alouettes, alors que nous conservons les services d'un joueur polyvalent et déterminé, qui est apprécié de tous dans le vestiaire», a déclaré le directeur général des Alouettes, Danny Maciocia, dans un communiqué de son organisation.

Au cours de son premier tour de piste dans la LCF, Antwi a réalisé 36 courses pour 176 verges en 14 rencontres. Il a également attrapé six passes pour 46 verges et réussi cinq plaqués sur les unités spéciales.

Les partisans des Moineaux se souviennent toutefois de son horrible performance contre le Rouge et Noir d’Ottawa, le 19 novembre dernier. Appelé à prendre la place de William Stanback dans le champ arrière à la fin du deuxième quart, Antwi a échappé le ballon à deux reprises. Cela a permis à la formation ottavienne de revenir dans la rencontre et de l’emporter. Les Alouettes ont ainsi perdu leur dernier match de la saison régulière et une chance de disputer la demi-finale de la section Est devant les amateurs montréalais.

Le natif de l’Alberta avait été un choix de sixième tour (48e au total) des «Als» au repêchage de 2019. Cette année-là, il avait conclu son parcours universitaire en aidant les Dinos de l’Université Calgary à mettre la main sur la coupe Vanier.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.