/news/currentevents
Navigation

Une deuxième manifestation sans lien avec le convoi en préparation pour samedi à Québec

Une deuxième manifestation sans lien avec le convoi en préparation pour samedi à Québec
Photo Agence QMI, Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

L’organisatrice d’un deuxième rassemblement qui n’a «rien à voir» avec le convoi de camionneurs garde le cap et convie toujours la population à une «manifestation familiale et pacifique» samedi devant l’Assemblée nationale.

• À lire aussi: Convoi de camionneurs: Québec pourrait être assiégée

• À lire aussi: «Convoi de la liberté»: tout ce qu'il faut savoir sur les manifestations à Ottawa et Québec

Les promesses des organisateurs du convoi de «jammer» Québec et d’y rester plusieurs jours n’inquiètent pas Isabelle Villeneuve, qui se dissocie complètement de cette autre initiative.

Même si la présence du convoi inquiète les autorités, il n’est pas dans son intention de «laisser tomber» la manifestation.

«Je pense qu’il faut profiter du momentum. Mais évidemment, c’est sûr et certain que si des choses épouvantables s’annonçaient, oui je pourrais tirer la plogue. Mais en ce moment, il n’y a rien qui laisse présager quelque chose comme ça», tempère-t-elle.

Manifestation «respectueuse»

Isabelle Villeneuve prévoit plutôt une manifestation «familiale, pacifique et respectueuse», loin de certains débordements qu’on a pu voir à Ottawa. 

En entrevue avec Le Journal, elle répète que son mouvement n’a «rien à voir» avec les camionneurs attendus en Haute-Ville. Pas question non plus de camper sur place. 

«Je ne dirige aucun convoi, je n’ai pas de camion et je suis complètement en dehors de tout ça.» 

  • Écoutez l'entrevue de Philippe-Vincent Foisy avec Bruno Marchand, maire de Québec, sur QUB radio:   

Pas d’inquiétude pour le Carnaval

Sur la page Facebook «Pour la fin de l'état d'urgence au Québec», près de 3800 personnes ont indiqué leur volonté d’être présents sur la colline Parlementaire.

L’organisatrice assure qu’elle est entrée en contact avec les autorités policières et la Ville de Québec pour signaler ses intentions. 

Mme Villeneuve tient également à rassurer l’organisation du Carnaval de Québec.

Elle ne souhaite en aucun cas que son rassemblement nuise à la grande fête hivernale.

«Le but n’étant pas de briser tout ça», dit la jeune mère de famille, qui est vaccinée et ne se dit surtout pas «complotiste». 

«L’incohérence des mesures et le manque de transparence, ça fait en sorte que la confiance n’est plus là», explique-t-elle.

À voir aussi