/news/society
Navigation

Chaudière-Appalaches: les demandes d'aide psychologique en hausse chez les hommes

Coup d'oeil sur cet article

Depuis le début de la pandémie, les demandes d’aide en santé mentale ont augmenté, si bien que la ligne Info-Social de Chaudière-Appalaches a enregistré une hausse mensuelle moyenne de 300 appels concernant des demandes de ce type. 

De plus, des organismes communautaires qui viennent en aide aux hommes en crise sont débordés.

Chaque mois, ce sont près de 2300 demandes d’aide qui sont faites à la ligne 811 de Chaudière-Appalaches. On constate que les hommes sont plus nombreux à demander du soutien.

«Les hommes, c’est une clientèle qui consulte moins, mais qui malheureusement complète trois fois plus de suicides que les femmes», a affirmé Jean-Philippe Moraud Fortin, agent de promotion en santé mentale du CISSS de Chaudière-Appalaches.

Cette hausse de demandes d’aide psychologique se fait sentir dans les organismes communautaires. Chez Partage au Masculin, on bat des records quant au nombre d’ouvertures de nouveaux dossiers.

«Cette année, on parle de 800 dossiers ouverts et on a déjà dépassé le nombre record de rencontres individuelles», a fait savoir Jean-Michaël Dubé-Rousseau, un intervenant.

Pandémie, séparation ou problème financier, les raisons de consulter sont multiples. Devant cet achalandage inhabituel, l’organisme a dû créer une liste d’attente. Les délais sont présentement d’environ quatre semaines.

Partage au Masculin a d’ailleurs fait une demande de subvention aux gouvernements afin d’embaucher du personnel supplémentaire.

«Nos intervenants sont [surchargés] ces temps-ci», a assuré M. Dubé-Rousseau.  

  • Si l’option d’attendre un rendez-vous est impossible, on rappelle que la ligne 1 866-APPELLE est accessible en tout temps.
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.