/qubradio
Navigation

Agressions sexuelles dans le sport: un grand ménage s’impose, plaide Marwah Rizqy

Agressions sexuelles dans le sport: un grand ménage s’impose, plaide Marwah Rizqy
Photo d'archives, DIDIER DEBUSSCHERE

Coup d'oeil sur cet article

La députée libérale de Saint-Laurent Marwah Rizqy peine toujours à comprendre comment trois entraîneurs de basketball de l’école secondaire Saint-Laurent à Montréal auraient pu abuser de leurs victimes pendant autant d’années.

• À lire aussi: Trois coachs arrêtés pour des crimes sexuels

Les trois accusés, Daniel Lacasse, Charles-Xavier Boislard et Robert Luu, ont été arrêtés la semaine dernière pour des crimes sexuels sur des mineures qui auraient été commis de 2008 à 2014. La police recherche d’autres victimes potentielles. 

«Ils sont allés jusqu'à dire qu’une joueuse avait des problèmes de consommation, ils ont même essayé de nuire à sa réputation lorsqu'elle a changé d'équipe», s’est indignée Marwah Rizqy au micro de Benoît Dutrizac sur QUB Radio mardi. 

  • Écoutez l'entrevue de Benoît Dutrizac avec Marwah Rizqy à QUB radio:

La députée libérale a ajouté que des comportements fautifs avaient déjà été signalés à la direction de l’école. 

«Une intervenante sociale a montré mot pour mot un texto qu’une fille a reçu et, je cite, elle s’est fait traiter de "traînée"», a-t-elle dénoncé.

À Basketball Québec, on promet d’agir pour éviter que pareille situation ne se reproduise. Le directeur général a indiqué que rien n’aurait permis d’aller plus loin, même si des plaintes avaient été reçues. 

«On a fait les premiers gestes en fonction des informations qu'on a reçues. Après, quand ç’a continué dans les gymnases dans son école, il n’y a personne qui nous est revenu et qui nous dit qu’il y avait un entraîneur qui ne lâchait pas», a tempéré Daniel Grimard. 

  • Écoutez l'entrevue de Benoît Dutrizac avec Daniel Grimard à QUB radio:

De prime abord, certaines solutions simples peuvent être mises en place, a admis M. Grimard en évoquant le fait de s’assurer qu’il n’y a pas que des hommes en charge d’entraîner des équipes féminines. 

«Ça prend une présence féminine avec les équipes sportives féminines. C'est essentiel, c'est fondamental», a-t-il reconnu.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.