/sports/hockey/canadien
Navigation

CH: une frustration bien compréhensible

CH: une frustration bien compréhensible
Photo d'Archives Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Les joueurs du Canadien de Montréal sont résolument frustrés et Josh Anderson ne s’est pas gêné pour faire connaître son insatisfaction après une septième défaite consécutive, mardi. Une réaction complètement normale, et même souhaitable, selon l’entraîneur adjoint Luke Richardson.

• À lire aussi: Martin St-Louis est le nouvel entraîneur du CH

• À lire aussi: Adjoint au directeur général des Flyers: Daniel Brière se réjouit de sa promotion

• À lire aussi: Des statistiques glaciales pour le CH

Anderson avait remis en question l’engagement de certains, se disant embarrassé par les efforts de son équipe qui s’est fait «ridiculiser» au compte de 7 à 1 par les Devils du New Jersey.

«Les joueurs sont toujours émotifs après les matchs et c’est une bonne chose, a fait valoir Richardson en vidéoconférence, mercredi. Le hockey est un sport émotif. Nous n’étions pas à notre mieux [mardi] et c’est frustrant pour les joueurs.»

Les joueurs s’attendent à mieux. C’est ce que nous voulons. Nous ne voulons pas qu’ils soient heureux ou satisfaits. Je crois que les joueurs se respectent entre eux. Nous nous attendons à ce qu’ils répondent.»

Si les émotions ont pris le dessus, Richardson espère que les joueurs seront en mesure de les utiliser de la bonne façon afin de mettre un terme au véritable calvaire du Tricolore.

«Ils se sentent tous de la même façon. Peu importe à qui tu aurais posé cette question [mardi], je suis sûr qu’ils ne sont pas heureux. Il est frustré, comme nous le sommes tous. Parfois, quand tu canalises la frustration, tu poursuis avec du bon hockey.»

Simplifier

À propos de Jeff Petry, Richardson estime que l’arrière devra simplifier son jeu et communiquer plus efficacement avec ses coéquipiers afin de retrouver ses repères.

Mardi, il a terminé le match avec un dossier de -4. Souvent, la confusion semble s’installer dans le territoire du Bleu-Blanc-Rouge lorsqu’il est sur la glace.

«Vous savez, ce n’est pas la saison de qui que ce soit dans notre équipe, a tout d’abord lancé Richardson. Mais Jeff est une grande partie de notre défensive et je suis sûr qu’il n’est pas heureux de son jeu. Parfois, quand tu n’es pas satisfait, tu commences à vouloir forcer les choses. La meilleure façon de "réparer" votre jeu comme défenseur est de jouer de façon simple.»

«Ce qui aidera Jeff et tous les autres défenseurs et le reste de l’équipe, c’est d’être un peu plus loquace sur la glace.»

La troupe de Dominique Ducharme – qui n’a pas parlé aux médias mercredi – reprendra l’action jeudi en accueillant les Capitals de Washington.

À voir aussi  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.